Analyse mi-séance AOF Wall Street - Légère baisse entre Fed et résultats

le
0

(AOF) - Les marchés américains évoluent désormais dans le rouge après environ deux heures de cotation. Les investisseurs digèrent la salve de résultats qui est tombée avant l’ouverture. Ils sanctionnent ainsi la réduction des objectifs 2016 de 3M et saluent le mouvement inverse chez United Technologies. Leur digestion est toutefois gênée par la perspective du résultat du comité de politique monétaire de la Fed, demain, dont ils attendent des indices sur le timing de la hausse des taux. Vers 17h25, l’indice Dow Jones perd 0,42% à 18 415,12 points et le Nasdaq Composite 0,09% à 5 093,10 points.

United Technologies (+2,24% à 106,99 euros) s’est emparé de la tête du Dow Jones soutenu par le relèvement de ses objectifs annuels. Le conglomérat industriel américain, présent aussi bien dans l’aéronautique avec Pratt & Whitney que les ascenseurs (Otis) a pu se le permettre grâce à la publication de résultats meilleurs qu’anticipé au deuxième trimestre. Il anticipe désormais un bénéfice par action compris entre 6,45 et 6,50 dollars, après avoir relevé le bas de cette fourchette de 15 cents.

Les chiffres économiques du jour

Les ventes de logements neufs ont nettement dépassé les attentes en juin, ressortant à 592 000 en rythme annuel, à comparer avec un consensus Reuters de 560 000. Le chiffre de mai a été révisé, de 551 000 à 572 000.

L’indice de confiance des consommateurs du Conference Board a légèrement reculé à 97,3 en juillet après 97,4 en juin.

La croissance du secteur des services a ralenti en juillet, a annoncé le bureau d’études Markit. Selon une première estimation, l’indice des directeurs d’achat pour ce secteur a reculé à 50,9 contre 51,4 en juin. Il est au plus bas depuis cinq mois.

L’indice S&P Case-Shiller, qui mesure les prix immobiliers dans les 20 plus grandes agglomérations américaines, a progressé de 5,2%. Il était anticipé en progression de 5,5%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

3M

Le groupe industriel 3M a abaissé ses prévisions annuelles, arguant d’une dégradation des perspectives économiques. Il cible désormais un bénéfice par action compris entre 8,15 et 8,30 dollars contre de 8,10 à 8,45 dollars précédemment. Le revenu est attendu en croissance organique de 0% à 1% contre de 1% à 3% auparavant. Au deuxième trimestre, le bénéfice net a atteint 1,291 milliard de dollars contre 1,3 milliard de dollars un an plus tôt. Les revenus ont baissé de 0,3% à 7,7 milliards de dollars. Elles ont reculé de 0,2% en organique.

GILEAD

Gilead Sciences a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net de 3,5 milliards de dollars contre un bénéfice de 4,5 milliards l'an dernier. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 3,08 dollars après 3,15 dollars en 2015. Le consensus Zacks tablait sur 3,01 dollars. Le groupe pharmaceutique a enregistré des revenus de 7,78 milliards de dollars sur le trimestre, inférieurs au consensus de 7,85 milliards.

CATERPILLAR

Caterpillar a réalisé un bénéfice net au deuxième trimestre de 550 millions de dollars ou 93 cents par action contre 802 millions ou 1,31 dollar par action un an plus tôt. Le géant américain des équipements de chantier et de mines a enregistré un bénéfice par action (hors éléments exceptionnels) de 1,09 dollar contre un consensus Zacks de 96 cents par action. Les revenus du groupe américain ont atteint 10,3 milliards après 10 milliards l'an dernier. Le marché tablait sur 9,9 milliards.

UNITED TECHNOLOGIES

Le conglomérat industriel américain United Technologies a relevé ses prévisions annuelles à l’occasion de la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu. Il anticipe désormais un bénéfice par action compris entre 6,45 et 6,50 dollars, après avoir relevé le bas de cette fourchette de 15 cents. Le chiffre d’affaires est, lui, anticipé entre 57 et 58 milliards de dollars contre de 56 à 58 milliards de dollars auparavant. Au deuxième trimestre, son bénéfice net a reculé de 3% à 1,4 milliard de dollars, soit 1,71 dollar par action.

DUPONT

Le groupe chimique DuPont, sur le point de fusionner avec Dow Chemical, a relevé sa prévision moyenne de bénéfice opérationnel pour 2016. Il anticipe désormais un résultat opérationnel par action compris entre 3,15 et 3,20 dollars contre entre 3,05 et 3,20 dollars auparavant. Ce relèvement a été annoncé à l’occasion de la publication de résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre. Son bénéfice net est ressorti à 1,02 milliard de dollars, soit 1,16 dollar par action, contre 940 millions de dollars ou 1,04 dollar par action un an plus tôt.

VERIZON

Au lendemain de l’annonce de l’acquisition de Yahoo !, Verizon a dévoilé des revenus inférieurs aux attentes. Au deuxième trimestre, le plus important opérateur de téléphonie mobile américain a dévoilé une chute de 83,4% de son bénéfice net, part du groupe, à 702 millions de dollars, soit 17 cents par action. Il a été pénalisé par plusieurs semaines de grève, dont l’impact est évalué à 7 cents, et par une charge sans impact sur la trésorerie de 2,2 milliards liée aux nouveaux contrats de travail et la cession d’actifs à Fontier Communications.

TEXAS INSTRUMENTS

Le fabricant de semi-conducteurs Texas Instruments a dévoilé hier soir des résultats et perspectives meilleurs que prévu. Au deuxième trimestre, le concurrent de STMicroelectronics a enregistré une hausse de 12% de son bénéfice net à 779 millions de dollars, soit 76 cents par action. Le bénéfice par action est supérieur de 4 cent au consensus Reuters. Le chiffre d'affaires a, lui, augmenté de 1% à 3,27 milliards de dollars, dépassant les attentes de Wall Street : 3,2 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant