Analyse mi-séance AOF Wall Street - La contraction inattendue de l'activité manufacturière pèse

le
0

(AOF) - En hausse à l'ouverture, les marchés américains se sont rapidement retournés à la baisse. Les investisseurs ont pris acte de la contraction inattendue de l'activité manufacturière aux Etats-Unis en août. L'ISM est tombé à 49,4, sous le seuil des 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité. Wall Street attend désormais la publication du rapport mensuel sur l'emploi américain, demain à 14h30. Au chapitre des valeurs, les prévisions décevantes de Salesforce sont sanctionnées. Vers 17h20, le Dow Jones recule de 0,44% à 18 319,97 points. Le Nasdaq Composite perd 0,32% à 5 196,53 points.

Salesforce (-5,58% à 74,99 dollars) prend place parmi les plus fortes baisses de l’indice S&P 500 en raison de perspectives moins prometteuses que prévu. Au troisième trimestre, le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance anticipe un bénéfice par action ajusté de 20 à 21 cents pour un chiffre d'affaires de 2,11 à 2,12 milliards de dollars. Les analystes interrogés par FactSet sont plus optimistes et visaient respectivement 24 cents et 2,124 milliards de dollars.

Les chiffres économiques du jour

L'ISM manufacturier du mois d'août est ressorti à 49,4 contre un consensus de 52,2 après 52,6 en juillet.

Les dépenses de construction sont restées stables en juillet. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,6% après 0,9% (chiffre révisé de -0,6%).

L'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) manufacturier d'août est ressorti à 52 contre 52,1 en première estimation. En juillet, il s'était établi à 52,9. Il reste donc éloigné du seuil des 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité.

La productivité a reculé de 0,6% au deuxième trimestre, conformément au consensus. Les coûts unitaires du travail ont augmenté, eux, de 4,3% alors que Wall Street tablait sur une hausse de 2,1% seulement.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CAMPBELL SOUP

Campbell Soup a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et des perspectives décevantes. Au quatrième trimestre de son exercice fiscal, le premier producteur mondial de soupe a dégagé un bénéfice ajusté de 46 cents par action alors que Wall Street tablait sur 50 cents. Le chiffre d'affaires est ressorti à 1,69 milliard, en ligne avec les attentes. Pour 2017, le géant américain de l'agroalimentaire vise un BPA compris entre 3 et 3,09 dollars contre un consensus de 3,14 dollars.

COSTCO WHOLESALE

Au quatrième trimestre 2016 clos fin août, Costco Wholesale a vu ses ventes progresser de 2% à 35,7 milliards de dollars, mais stagner à surfaces comparables. Hors carburant et changes, les ventes à magasins comparables du distributeur sous format d'entrepôts ont augmenté de 3%. Pour le seul mois d'août, Costco a fait état d'une croissance de 2% de son chiffre d'affaires à 8,9 milliards. Les ventes à magasins comparables ont également stagné, mais gagné 2% une fois ajustées du carburant et des changes.

MCDONALD'S

McDonald's a annoncé le départ du président de ses activités aux Etats-Unis Mike Andres à la fin de l'année et son remplacement par Chris Kempczinski, vice-président exécutif chargé de la stratégie et de l'innovation. De plus, la chaine de restauration rapide a fait savoir que Doug Goare, président des marchés développés chez McDonald's, allait devenir en plus responsable des restaurants, une fonction précédemment détenue par Pete Bensen qui quitte le groupe courant septembre. Enfin, Lucy Brady a été nommée vice-présidente chargée de la stratégie d'entreprise et du développement.

SALESFORCE

Salesforce a vu ses comptes passer dans le vert au deuxième trimestre avec un bénéfice net de 229,6 millions de dollars, contre une perte de 852 millions un an plus tôt à la même époque, soit un bénéfice par action de 33 cents. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du spécialiste du CRM est ressorti à 24 cents, dépassant de deux cents le consensus Zacks Investment Research. Les revenus trimestriels de Salesforce ont progressé de leur côté de 25% à 2,04 milliards de dollars contre 2,02 milliards attendus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant