Analyse mi-séance AOF Wall Street - Fusions, résultats : les actualités des entreprises dominent les débats

le
0

(AOF) - "Merger Monday" (lundi des fusions) porte particulièrement bien son nom cette semaine aux Etats-Unis. L'actualité des sociétés cotées est en effet dominée par deux opérations d'envergure : le rachat de B/E Aerospace par Rockwell Collins et celui de Time Warner par AT&T. La Bourse se montre toutefois sceptique puisque l'ensemble de ces valeurs est en repli à Wall Street. Les investisseurs ont également réagi à la publication des résultats de Kimberly-Clark et à ceux de T-Mobile. Le Dow Jones gagne 0,5% à 18 237,75 points et le S&P 500 s'adjuge 0,48% à 2 151,52 points.

La consolidation du secteur hôtelier continue d'attirer les investisseurs chinois. Après la prise de contrôle du Club Méditerranée par Fosun, la montée au capital d'AccorHotels par Jin Jiang, la tentative de fusion entre Anbang et Starwood, c'est au tour de Hilton Woldwide de voir entrer à son capital un partenaire d'envergure : le chinois HNA. A Wall Street, les investisseurs apprécient cette offensive chinoise : le titre Hilton Woldwide progresse de 1,05% à 23,16 dollars.

Les chiffres économiques du jour

L'indice flash des directeurs d'achats (PMI) publié pour le mois d'octobre dans le secteur manufacturier américain est ressorti à 53,2, en nette hausse par rapport aux 51,5 de septembre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AT&T/TIME WARNER

AT&T a donc mis fin au suspens hier : il va bien racheter le groupe de médias Time Warner pour 107,5 dollars par action, soit 108,7 milliards de dollars dette comprise, en cash et en titres. Le deal est soutenu par les deux conseils d'administration. Dans le détail, les actionnaires de Time Warner recevront 53,75 dollars par action en cash et 53,75 dollars en actions AT&T. A l'issue de la transaction, ils détiendront entre 14,4 et 15,7% d'AT&T. La partie en numéraire sera financée par l'opérateur par de la dette : AT&T a un engagement de 18 mois pour un prêt de 40 milliards de dollars.

BLACKSTONE/HILTON WORLDWIDE

L'américain Hilton Worldwide Holdings, le groupe HNA et Blackstone ont annoncé que le chinois HNA va acquérir auprès de Blackstone Group une participation de 25% dans Hilton Worldwide Group ainsi que dans Hilton Park Hotels & Resorts, en cours de scission, et Hilton Grand Vacations. La transaction est évaluée à environ 6,5 milliards de dollars, ou 26,25 dollars par action en espèces, ce qui abaisse la participation de Blackstone dans Hilton à environ 21% du capital. La transaction devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2017.

KIMBERLY-CLARK

Kimberly-Clark a dévoilé des résultats moins bons que prévu et réduit ses objectifs annuels. Au troisième trimestre, le fabricant des mouchoirs Kleenex et des couches Huggies a généré un bénéfice net, part du groupe, en augmentation de 6,4% à 550 millions de dollars, soit 1,52 dollar par action. Le bénéfice par action ajusté s’élève lui aussi à 1,52 dollar, inférieur de 2 cents au consensus FactSet. Ses revenus ont reculé de 2,6% à 4,594 milliards de dollars et sont stables en organique. Le marché anticipait 4,73 milliards de dollars.

NETFLIX

Netflix annonce qu'il va lever 800 millions de dollars sur le marché obligataire auprès d'investisseurs institutionnels américains et non-américains. Le groupe ne dévoile pas le taux d'intérêt, la maturité ni aucun autre terme financier de cette opération. Le produit de cette levée de fonds servira aux besoins généraux de Netflix, qui peuvent aussi inclure des investissements, des acquisitions ou diverses transactions stratégiques.

ROCKWELL COLLINS

Rockwell Collins a racheté l'équipementier américain B/E Aerospace spécialiste des cabines d'avions pour un montant de 8,3 milliards de dollars ou 62 dollars par action. Les actionnaires de B/E Aerospace vont recevoir 34,1 dollars en numéraire et 27,9 dollars en actions. Les deux sociétés américaines ont indiqué que cette fusion va permettre de dégager des synergies d'environ 160 millions de dollars avant impôts et de générer plus de 6 milliards de free cash flow sur cinq ans. La nouvelle entité dégagera 8,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 1,86 milliard d'Ebitda.

T-MOBILE

T-Mobile a presque triplé son bénéfice net du troisième trimestre à 366 millions de dollars, soit 42 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de l'opérateur télécoms s'élève à 27 cents, dépassant de six cents le consensus FactSet. Les revenus trimestriels de T-Mobile ont progressé de 17,8% à 9,2 milliards de dollars. Les analystes les attendaient à 9,5 milliards. Au troisième trimestre, T-Mobile a attiré 2 millions d'abonnés mobiles en plus, signant son 14ème trimestre consécutif avec un gain d'abonnés supérieur à 1 million.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant