Analyse mi-séance AOF Wall Street - Fin de semaine mitigée

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains évoluent en ordre dispersé. La prudence est de nouveau de mise à Wall Street comme sur les autres places occidentales avec la rechute des cours du pétrole. Plus globalement, les investisseurs s'inquiètent de l'évolution économique mondiale. Certains économistes n'excluent pas le retour des Etats-Unis en récession. Signe de ces craintes, le spécialiste des équipements agricoles et de chantier Deere a dévoilé des perspectives très prudentes. Le Dow Jones cède 0,26% à 16 370,94 points tandis que le Nasdaq gagne 0,38% à 4 504,59 points, soutenu par Applied Materials.

Applied Materials bondit de 8,2% à 18,575 dollars sur le Nasdaq, soutenu par des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le premier équipementier mondial de l'industrie des semi-conducteurs a bénéficié d'une accélération de la demande d'équipements de la part de fabricants d'écrans Oled (à diodes électroluminescentes organiques). Les fabricants de smartphones utilisent en effet de plus en plus ce nouveau type d'écrans, plus fins et de meilleure qualité que les LCD.

Les chiffres économiques du jour

Les prix à la consommation sont restés stables en janvier par rapport à décembre. Les économistes tablaient sur un repli de 0,1%. Hors énergie et alimentation ils ont progressé de 0,3 contre un consensus de 0,1%. Les prix à la consommation ont progressé de 1,4% sur un an en janvier. Les économistes tablaient sur une hausse de 1,3%. Hors énergie et alimentation, les prix ont grimpé de 2,2% contre un consensus de +2,1%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLIED MATERIALS

Applied Materials a fait état d'un bénéfice net de 286 millions de dollars au premier trimestre 2016, en baisse de 18%, soit 25 cents par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action du fabricant de semi-conducteurs s'élève à 26 cents, un cent au-dessus du consensus. Les revenus trimestriels d'Applied Materials ont reculé de leur côté de 4% à 2,257 milliards de dollars alors que les analystes anticipaient 2,24 milliards.

DEERE & CO

Deere & Co a enregistré une baisse de son bénéfice net au premier trimestre clos fin janvier de 34% à 254 millions de dollars, soit 80 cents par action. Les analystes attendaient un bénéfice par action de 71 cents. Les revenus trimestriels du spécialiste des équipements agricoles et de chantier ont reculé de leur côté de 15% à 4,769 milliards de dollars, sous le consensus de 4,79 milliards. En termes de perspectives, Deere & Co anticipe une baisse de 8% de ses ventes au deuxième trimestre et de 10% pour l'ensemble de l'exercice. Le bénéfice net 2016 est attendu à 1,3 milliard de dollars.

NORDSTROM

Nordstrom a vu son bénéfice net baisser de 29% au quatrième trimestre à 180 millions de dollars, soit 1 dollar par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'élève à 1,17 dollar, sous le consensus Zacks Investment Research de 1,22 dollar par titre. Les ventes du distributeur ont augmenté de leur côté de 5% à 4,14 milliards de dollars au quatrième trimestre. Ils ont progressé de 1% à magasins comparables. Le consensus est de 4,22 milliards de dollars.

YAHOO!

Yahoo! a annoncé la création d'une commission indépendante afin d’étudier des "options stratégiques". Elle a engagé Goldman Sachs, JPMorgan et PJT Partners comme conseillers financiers ainsi que Cravath, Swaine & Moore LLP en tant que conseiller juridique. Le portail Internet a annoncé début février une réduction de 15% de ses effectifs, ainsi que son intention d’explorer des "alternatives stratégiques" pour ses principales activités Internet. En termes plus clairs, le portail Internet est prêt à les céder.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant