Analyse mi-séance AOF Wall Street - En ordre dispersé

le
0

(AOF) - Wall Street évolue en ordre dispersé. La prudence domine alors que le Royaume-Uni a officiellement déclenché le processus de sortie de l'Union européenne. Les investisseurs s'interrogent également sur l'évolution de la politique monétaire américaine. Le président de la Réserve fédérale de Chicago, Charles Evans, s'est dit favorable à un ou deux relèvements supplémentaires des taux. Sur le plan des entreprises, l'actualité est peu fournie. BlackRock se réorganise pour gagner en compétitivité. Vers 17h15, le Dow Jones cède 0,14% à 20 671 points tandis que le Nasdaq gagne 0,32% à 5 894 points.

L'action BlackRock (+0,05% à 380,82 dollars) est pratiquement stable au sein de marchés américains également quasiment inchangés. Le premier gestionnaire d'actifs au monde a annoncé une réorganisation de ses activités de gestion active actions en quatre segments : Core Alpha, High Conviction Alpha, Outcome Oriented et Country and Sector Specialty. Ce repositionnement de la gestion des portefeuilles et de la stratégie touchera environ 30 milliards de dollars d'actifs sous gestion, soit 11% des encours de la gestion active actions.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les promesses de ventes de logements ont progressé de 5,5% en février contre un consensus de +2,4% après la baisse de 2,8% enregistrée en janvier.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BLACKROCK

BlackRock, premier gestionnaire d'actifs au monde, a annoncé une réorganisation de ses activités en quatre segments : Core Alpha, High Conviction Alpha, Outcome Oriented et Country and Sector Specialty. Cette refonte, qui touchera environ 11% des actifs sous gestion du groupe, comprendra également des baisses de tarifs afin d'accroitre la compétitivité des offres de BlackRock : le groupe a chiffré à 30 millions de dollars les économies que ses clients vont réaliser avec ces baisses.

GENERAL MOTORS

General Motors a rejeté la prregenoposition du fonds Greenlight Capital de supprimer le dividende lié aux actions actuelles du groupe et de créer une deuxième classe de titres. Le fonds proposait parallèlement le versement d'un dividende "sécurité" inédit. Le constructeur automobile a jugé que cette évolution ne serait pas à l'avantage de ses actionnaires et ferait peser un risque sur sa notation de crédit.

MICRON et WESTERN DIGITAL

Micron et Western Digital feraient partie des candidats potentiels à la reprise des activités de puces mémoires de Toshiba, affirme Reuters. Elles sont valorisées 13 milliards de dollars par le groupe japonais et le premier tour des enchères sera clos aujourd'hui. Western Digital est déjà associé avec Toshiba dans ce domaine.

REGENERON

Sanofi et son partenaire américain Regeneron ont annoncé que la FDA avait approuvé Dupixent (dupilumab), solution injectable, le premier et le seul médicament biologique approuvé dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère de l'adulte inadéquatement contrôlée par des traitements topiques soumis à prescription médicale ou chez lequel ces traitements sont déconseillés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant