Analyse mi-séance AOF Wall Street - Banques et distribution font plier les indices

le
0

(AOF) - Les marchés américains enregistrent de modestes prises de profits après deux heures de cotation. Ils sont pénalisés par le recul des valeurs bancaires sur fonds de repli des taux d’intérêt à long terme. Le secteur de la distribution souffre également, Kohl et Macy's ayant lancé un profit warning en raison d’une mauvaise fin d’année. En revanche, les valeurs technologiques font de la résistance. Vers 17h30, l’indice Dow Jones perd 0,37% à’ 868,98 points tandis que le Nasdaq Composite s’effrite de 0,02% à 5 473,13 points.

Le point commun entre le S&P 500 et le Dow Jones en ce jeudi 05 janvier ? Ils sont tous les deux plombés par les distributeurs, qu'il s'agisse de Kohl (-19,12% à 41,96 dollars) ou de Macy's (-14,40% à 30,68 dollars). Ces deux derniers sont les principaux responsables de cette déconfiture générale après avoir fait état avant l'ouverture de Wall Street de ventes en baisse pour la période des fêtes de fin d'année, traditionnellement porteuse pour le secteur de la distribution.

Les chiffres économiques du jour

En décembre, 153 000 emplois ont été créés dans le secteur privé américain, selon l'enquête ADP. Le mois précédent, il y avait eu 215 000 créations de postes (révisé de 216 000) et le consensus Briefing était de 170 000.

Le secteur des services a maintenu son rythme de croissance en décembre, a annoncé l’Institute of supply management. L’indice des directeurs d’achat est ressorti à 57,2, comme en décembre. Le consensus Reuters était de 56,6.

La croissance de l’activité dans le secteur des services a ralenti aux Etats-Unis en décembre. L’indice des directeurs d’achat IHS Markit est ressorti à 53,9 contre 54,6 en novembre. Il est au plus bas depuis trois mois.

235 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis la semaine du 31 décembre, contre un consensus Reuters de 260 000 et 263 000, chiffre révisé de 265 000, la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ABBOTT LABORATORIES

Standard & Poor's a dégradé sa note de crédit long terme sur Abbott Laboratories de "A+" à "BBB". L'agence de notation a justifié cette dégradation par la hausse de la dette du groupe liée au rachat de St. Jude Medical pour 30 milliards de dollars, dettes comprises.

AMERICAN EAGLE OUTFITTERS

American Eagle Outfitters publiera ses résultats du quatrième trimestre le 1er mars mais a d'ores et déjà indiqué que ses ventes seraient stables sur cette période, c'est-à-dire dans le bas de sa fourchette de prévision (entre stable et +5%). La marque de prêt-à-porter pour adolescents continue en revanche de viser un bénéfice par action trimestriel compris entre 37 et 39 cents.

APPLE

Apple a retiré l'application du New York Times de son app store en Chine à la demande des autorités. Le Wall Street Journal rappelle que le site Internet du célèbre journal américain est bloqué dans ce pays depuis 2012 à la suite de la publication d'une enquête sur la richesse des dirigeants chinois et de leur famille.

BARNES AND NOBLE

La chaine de librairies Barnes & Noble a vu ses ventes chuter de 9,1% en données comparables pendant la période "des vacances", neuf semaines qui se terminent le 31 décembre. Les ventes en ligne ont progressé d'environ 2% sur cette période. Compte tenu de cette contreperformance, le groupe vise un Ebitda annuel dans le bas de sa fourchette de prévision, autour de 200 millions de dollars, malgré l'impact positif du contrôle de ses coûts. Il devrait tout de même se situer au-dessus de celui de l'exercice précédent.

CONSTELLATION BRANDS

Constellation Brands a annoncé que la bonne tenue de ses ventes de bières avait continué de soutenir son chiffre d'affaires et ses bénéfices au dernier trimestre, alors que les investisseurs s'inquiètent de la volonté affichée par Donald Trump de lutter contre les sociétés américaines qui produisent au Mexique. Le groupe a relevé sa prévision annuelle de bénéfice par action, désormais attendu entre 6,55 et 6,65 dollars, contre entre 6,3 et 6,45 dollars auparavant. Les analystes tablaient jusqu'alors sur 6,46 dollars.

COSTCO WHOLESALE

En décembre, les ventes de Costco Wholesale ont augmenté de 5% à 13,07 milliards de dollars. En données comparables, elles ont progressé de 3%. En données comparables hors carburant et changes, la croissance a été de 3% également.

KHOL'S

Kohl's a abaissé sa prévision de bénéfice par action 2016 afin de prendre en compte des ventes moins dynamiques qu'attendu au quatrième trimestre. Le distributeur vise désormais une fourchette 2,92/2,97 dollars par action contre une précédente prévision 3,12/3,32 dollars. En données ajustées, le bénéfice par action 2016 de Kohl's devrait se trouver entre 3,60 et 3,65 dollars contre 3,80/4 dollars initialement attendu. Sur la période novembre-décembre, les ventes de Kohl's ont baissé en données comparables de 2,1%.

MACY'S

Macy's a abaissé sa prévision de bénéfice par action 2016 - désormais attendu dans une fourchette 2,95/3,10 dollars contre 3,15/3,40 dollars précédemment - et indiqué qu'il anticipait une baisse des ventes en comparable proche de la borne basse de sa fourchette, soit -3%. Sur la période de deux mois novembre/décembre, Macy's a vu ses ventes en comparable baisser de 2,1%.

MONSANTO

Monsanto a renoué avec les bénéfices au premier trimestre de son exercice 2017 : son résultat net est ainsi ressorti à 29 millions de dollars alors qu'il sombrait à -253 millions de dollars un an plus tôt. Le bénéfice net du premier semencier mondial est donc aussi repassé dans le vert, à 7 cents. Hors éléments exceptionnels, il s'élève à 21 cents par action dépassant largement le consensus qui le voyait à 3 cents. Au premier trimestre, les ventes de Monsanto ont augmenté de leur côté de’% à 2,65 milliards de dollars.

STANLEY BLACK AND DECKER/SEARS

Stanley Black & Decker va acquérir Craftsman, fabricant de matériel et vêtements de bricolage, auprès de Sears Holding pour 900 millions de dollars. Sears Holding va toutefois garder la capacité de proposer les produits Craftsman dans ses réseaux et, pendant les 15 premières années de cette licence, sera dispensé de payer des royalties à Stanley Black & Decker. Le taux de royalties sera ensuite placé à 3%. Stanley Black & Decker s'attend à ce que cette acquisition soutienne son bénéfice par action dès la première année, avec une augmentation de 10 à 15 cents.

STAPLES

Staples a annoncé la création d'un poste de Directeur administratif (Chief administrative officer) confié à Jeff Hall. A cette occasion, ce dernier devient vice-président du Conseil d'administration du spécialiste des fournitures de bureau. En tant que CAO, Jeff Hall coiffera les fonctions Finance, Planification stratégique, Relations investisseurs, Services clients et Marchés en forte croissance et reportera directement au PDG de Staples, Shira Goodman. Avant de rejoindre le spécialiste des fournitures de bureau, Jeff Hall était directeur financier de SunEdison Semiconductor.

WALGREENS

Walgreens Boots Alliance a annoncé une baisse de ses ventes et de son bénéfice au dernier trimestre, mais a relevé la fourchette basse de sa prévision annuelle en raison des partenariats conclus récemment. La chaîne américaine de pharmacie a réalisé au quatrième trimestre un bénéfice net de 1,05 milliard de dollars, ou 97 cents par action, contre 1,11 milliard, ou 1,01 dollar par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 1,03 dollar. Le chiffre d'affaires a reculé de 1,8% à 28,5 milliards. Les analystes visaient un BPA, hors exceptionnels, de 1,09 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant