Analyse mi-séance AOF France/Europe - Triste début de semaine

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont en baisse dans le sillage de Wall Street et des places asiatiques. Le Nikkei de Tokyo a chuté de 3,51% aujourd'hui, pénalisé par un regain d'aversion au risque. Les investisseurs s'inquiètent de l'évolution de la conjoncture mondiale et des impacts d'une éventuelle sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. L'attentat qui a fait une cinquantaine de morts en Floride pèse également sur la tendance. Vers 12h20, le CAC 40 cède 1,32% à 4 249,76 points alors qu’aucune valeur n’est dans le vert. L’Euro Stoxx 50 recule de 1,26% à 2 874,33 points.

Au chapitre des valeurs, le secteur européen de la réassurance est à la peine ce lundi après la publication d'une note négative de Credit Suisse. Scor (-1,76% à 27,43 euros), Hannover Re (-2,46% à 93,52 euros) et Swiss Re (-1,91% à 82,35 francs suisses) sousperforment tous les trois leurs indices de référence. Seul Munich Re résiste un peu mieux, lâchant 0,77% dans un Dax en repli de 1,18%. Ce contraste s'explique par l'indulgence de Credit Suisse envers le groupe allemand : s'il a initié sa couverture des trois autres réassureurs avec une opinion Sousperformance, il a adopté une vision Neutre sur Munich Re.

A Paris, La Française de l’Énergie ne manque pas de peps pour sa première séance de Bourse ! Peu après l'ouverture, le titre du groupe spécialisé dans le gaz de charbon des anciens bassins houillers français a atteint 32 euros, en hausse de 18,5%. Les investisseurs semblent séduits par la faiblesse du prix des actions du groupe. Ce matin en effet, l'introduction en Bourse de la société lorraine s'est faite au prix de 27 euros par action, dans le bas de la fourchette indicative de l'offre (27-35,50 euros), signe de la difficulté du groupe à trouver de nouveaux actionnaires.

JCDecaux (-0,40% à 34,43 euros) limite ses pertes dans un marché particulièrement mal orienté (le SBF 120 recule de 1,43%), profitant sans doute en partie de l'annonce d'un partenariat avec Caracol Televisión, groupe de médias numéro un en audience télévisée en Colombie. L'accord signé entre les deux groupes prévoit notamment que Caracol TV entre au capital de la filiale colombienne de JCDecaux, Eucol, à hauteur de 25%, pour une valeur de 28 milliards de pesos colombiens (8,4 millions d'euros).

Les chiffres macroéconomiques du jour

Aucun indicateur n'est attendu.

Vers 12h20, l'euro cote 1,1260 dollar, en hausse de 0,06%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant