Analyse mi-séance AOF France/Europe - Repli dans le calme

le
0

(AOF) - Les marchés européens reculent d’environ 1% à la mi-séance. Ils subissent notamment le retournement à la baisse du cours des matières premières, notamment du pétrole. Le baril de Brent cède 0,7% à 52,14 dollars. Par ailleurs, les futures sur les marchés américains se replient. A Paris, Vivendi recule alors que des rumeurs de presse évoquent un blocage par l'Autorité de la Concurrence de l'accord entre Canal+ et BeIn. Vers 12h20, l’indice CAC 40 perd 0,96% à 4 404,94 points et l’EuroStoxx 50 1,01% à 2 989,28 points.

En Europe, les actionnaires de Vodafone voient apparemment d'un mauvais œil le rapprochement entre la filiale néo-zélandaise de l'opérateur (Vodafone NZ) et Sky. Le titre Vodafone perd en effet 4,44% à 220,75 pence, après l'annonce du rachat par Sky de Vodafone New Zealand pour 3,43 milliards de dollars néo-zélandais (2,1 milliards d'euros) en actions et en numéraire. Ainsi, Vodafone deviendra actionnaire à 51% de l'entité qui sortira de l'opération et recevra en plus 1,25 milliard de dollars néo-zélandais en cash.

A Paris, Rémy Cointreau cède 4,04% à 73,65 euros malgré la publication de résultats annuels 2015/2016 solides et de perspectives encourageantes. Certains investisseurs ont décidé de prendre prétexte de ces bonnes nouvelles pour s'alléger sur une valeur qui affiche un gain de plus de 15% en trois mois. Hier soir à la clôture, le groupe était valorisé à 31,3 fois son bénéfice net attendu sur son exercice 2016/2017, soit en ligne avec sa moyenne historique.

De même, AccorHotels chute de 3,6% à 38,47 euros à la Bourse de Paris, pénalisé par une note de Crédit Suisse qui abaisse sa recommandation de Neutre à Sous-performance et son objectif de cours de 40,6 à 36,3 euros sur le titre. Pour l'analyste, AccorHotels se négocie avec une prime de 31% par rapport à ses concurrents en raison de la spéculation concernant l'intérêt du chinois Jin Jiang. Pour autant, des risques pèsent sur la valeur, dont une reprise plus lente que prévu de l'activité du groupe en France après les attentats.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les marchés sont fermés en Chine.

Les investisseurs attendent les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis à 14h30 et les stocks des grossistes en avril à 16 heures.

Peu après 12 heures, l'euro perd 0,33% à 1,1361 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant