Analyse mi-séance AOF France/Europe - Prudence sur les marchés en attendant Wall Street

le
0

(AOF) - Les marchés actions évoluent en baisse dans le sillage du pétrole (-0,34% à 49,55 dollars) et de la chute des valeurs automobiles. En effet, Volkswagen perd plus de 2% faisant l'objet de prises de bénéfices après un premier trimestre supérieur aux attentes. Le titre allemand entraîne Peugeot qui cède 0,73% suivi de Michelin -0,66% et Renault -0,27%. Par ailleurs, les investisseurs restent prudents en attendant les nombreux chiffres américains notamment les revenus et dépenses des ménages en avril. Vers 12h20, le CAC 40 perd 0,3% à 4 515,17 pts et l'Eurostoxx 50 -0,37% à 2 925,46 pts.

En Europe, Volkswagen cède 2,32% à 134,75 euros malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Cette performance semble inciter les investisseurs à prendre une partie de leurs bénéfices sur un titre qui a rebondi de 55% depuis son creux de 86,3 euros atteint en plein scandale des émissions. Au premier trimestre 2016, le constructeur automobile allemand a réalisé un bénéfice net en baisse de 19,3% à 2,365 milliards d'euros. Mais, le bénéfice d'exploitation a grimpé de 3,4% à 3,44 milliards d'euros.

A Paris, Air France-KLM est entrée en négociations exclusives avec le conglomérat chinois HNA afin de lui céder une partie du capital de son pôle de restauration Servair. Cette bonne nouvelle sur le plan stratégique a été reléguée au second plan par l'annonce d'une grève longue en France des syndicats des pilotes qui contestent les nouvelles règles de rémunération de la compagnie aérienne applicables le 1er juin. En Bourse, le titre Air France-KLM accuse la plus forte baisse du secteur Transport et Loisirs, cédant près de 2% à 7,22 euros.

DBV Technologies (+4,86% à 60,66 euros) a le vent en poupe à la Bourse de Paris. La biotech française la mieux valorisée du secteur (1,47 milliard d'euros de capitalisation boursière) vient de conclure un accord très fructueux avec la branche santé Nestlé concernant un test de diagnostic à l'allergie aux protéines de lait de vache (APLV). DBV recevra un paiement initial de 10 millions d'euros à la signature et sera éligible à un total de 100 millions en cas d'atteinte d'objectifs cliniques, réglementaires et commerciaux.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, les prix de production des produits industriels ont enregistré un repli de 0,3 % en avril après une hausse de 0,2 %, a annonce l’Insee. Sur un an, les prix ont baissé de 3,9 %, surtout du fait de la chute des prix des produits pétroliers raffinés (-30,9 %).

L'indice des prix à la consommation augmenterait de 0,4 % en France en mars par rapport au mois précédent, soit plus qu'en mai 2015 (+0,2 %), selon l'estimation provisoire publiée par l'Insee. La hausse sur le mois serait surtout due au rebond des prix de l'alimentation, en particulier des produits frais, et au renchérissement pour le troisième mois consécutif des produits pétroliers. Les prix des autres biens et services resteraient atones.

Les dépenses de consommation des ménages en biens ont reculé de 0,1% en avril en France après avoir progressé de 1,1% en mars, a annoncé l’Insee. Le consensus Reuters était de +0,1%. Les dépenses en énergie ainsi que les achats de biens durables ont ralenti fortement. La consommation alimentaire a reculé nettement.

Conformément aux attentes, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à -0,1% en mai 2016 (en première estimation) contre -0,2% en avril.

Dans la zone euro, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 10,2% en avril 2016, stable par rapport à mars 2016 et en ligne avec le consensus Reuters. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis août 2011.

Du côté des Etats-Unis, les revenus et dépenses des ménages en avril sont attendus pour 14h30 suivis de l'indice des prix immobiliers S&P/Case-Shiller pour le mois de mars à 15h, puis de l'indice des directeurs d'achat (PMI) de Chicago en mai à 15h45.

Enfin, l'indice de confiance du consommateur du Conference Board pour mai sera publié à 16 heures.

Vers 12h20, l'euro gagne 0,16% à 1,1153 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant