Analyse mi-séance AOF France/Europe - Nouvelle hausse grâce au valeurs liées aux matières première

le
0

(AOF) - Les marchés européens prolongent leur mouvement de hausse, soutenus par les valeurs liées aux matières premières. Parmi ces dernières, les cours du pétrole prolongent leur rebond dans l’espoir d’un accord de réduction de la production de l’Opep. Le secteur des utilities est, lui, soutenu par Enel qui a augmenté la rémunération de ses actionnaires. A Paris, Essilor chute de près de 7% après avoir lancé un profit warning. Vers 12h25, l’indice CAC 40 est en hausse de 0,73% à 4 562,82 points et l’EuroStoxx progresse de 0,68% à 2 836,42 points.

Forza Enel ! En hausse de 4,16% à 3,79 euros, l'électricien italien se distingue à Milan, soutenu par la promesse de lendemains qui chantent. Dans le cadre d'un nouveau plan stratégique, le groupe a dévoilé un programme de rachat d'actions qui pourrait atteindre deux milliards d'euros et promis de relever son dividende au cours des deux prochaines années. Ces annonces rassurent des investisseurs qui s'inquiètent des conséquences d'un effondrement du gouvernement de Matteo Renzi en cas de défaite du " oui " au référendum constitutionnel du 4 décembre prochain.

A Paris, Essilor chute de près de 7% à 94,71 euros, au plus bas depuis mi-février 2015, après avoir abaissé ses perspectives annuelles pour la deuxième fois cette année. Le spécialiste de l'optique vise désormais une croissance en base homogène (organique) située "autour de 3,5%" contre une précédente prévision "autour de 4,5%". En début d'exercice, le groupe avait prévu que sa croissance organique s'élèverait à environ 5%. Le mois dernier, lors de la présentation de son chiffre d'affaires du troisième trimestre, Essilor avait confirmé sa prévision tout en ouvrant la voie à une déception.

En revanche, Trigano gagne plus de 4% à 68,10 euros, soutenu par des résultats anTrigano gagne plus de 4% à 68,10 euros, soutenu par des résultats annuels supérieurs aux attentes et des perspectives encourageantes. Le fabricant de camping-cars a vu son bénéfice net bondir de 50,7% à 89,7 millions d'euros et son bénéfice opérationnel courant atteindre un record à 100,1 millions, en forte hausse de 56,1%. Le consensus était inférieur à 82 millions pour le résultat net et 96,7 millions pour l'opérationnel. Le chiffre d'affaires annuel du groupe (déjà publié) a lui progressé de 22,5% à 1,317 milliard d'euros.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les investisseurs attendent les reventes de logements aux Etats-Unis en octobre à 16 heures.

Vers 12h15, l'euro grappille 0,02% à 1,0635 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant