Analyse mi-séance AOF France/Europe - Net rebond des marchés, les craintes d'une dévaluation du yuan chinois s'éloignent

le
0

(AOF) - Les marchés européens continuent à rattraper une partie de leur retard du début d'année et bondissent ce lundi, rassurés par la décision de la Chine de relever le cours pivot autour duquel peut fluctuer sa devise, placé à son plus haut niveau depuis près d'un mois. Cette mesure rassure les opérateurs en éloignant le risque d'une dévaluation du yuan chinois qui serait un signe d'une aggravation de la situation macroéconomique dans le pays. Cette décision s'est traduite par une hausse de 7% des indices japonais. Le CAC 40 gagne 3,52% à 4 135,7 points et l'EuroStoxx 3,32% à 2 847,06 pts.

En Europe, HSBC (+0,91% à 444,4 pence) a annoncé que son conseil d'administration avait décidé à l'unanimité de maintenir son siège à Londres. En avril dernier, la banque britannique avait annoncé étudier un possible transfert de son siège étant donné les incertitudes à propos du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne et un environnement réglementaire plus contraignant depuis la crise financière.

A Paris, début de semaine électrique pour EDF (-1,97% à 10,225 euros) qui accuse l'un des plus fortes baisses du SBF120, à la veille de ses résultats 2015. Le titre de électricien est pénalisé par une information du Figaro selon laquelle la direction du groupe et l'État (actionnaire à 85%) envisagerait une augmentation de capital de l'ordre de 5 milliards d'euros. De plus, toujours selon le quotidien, EDF pourrait dévoiler demain un bénéfice largement inférieur au consensus en raison de provisions sur le projet Cigéo d'enfouissement des déchets nucléaires, et de dépréciations d'actifs en Europe.

Cette semaine pourrait être décisive pour le rapprochement en cours de négociation entre Orange (+3,02% à 15,35 euros) et Bouygues Telecom (+5,3% à 33,73 euros). Alors que l'opérateur historique détaillera demain ses résultats 2015, le Journal du Dimanche assurait ce week-end qu'il pourrait présenter à cette occasion un accord préliminaire sur le rapprochement avec la filiale télécom de Bouygues, précisant que les grands équilibres d'un deal auraient bien été trouvés ces derniers jours.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En décembre, l'excédent commercial de la zone euro a augmenté à 24,3 milliards d'euros contre 23,6 milliards un an plus tôt à la même époque. Les exportations comme les importations ont toutes deux progressé de 3%. Sur l'ensemble de l'année 2015, la zone euro a enregistré un excédent de 246 milliards d’euros, contre 184,3 milliards en 2014.

Les marchés américains sont fermés aujourd'hui.

A 12h10, l'euro cote 1,1199 dollar en baisse de 0,51%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant