Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés manquent de dynamisme pour continuer leur rally

le
0

(AOF) - C'est une matinée calme qui s'achève sur les Bourses européennes. Après avoir signé leur deuxième semaine de hausse consécutive, les indices actions évoluent proches de l'équilibre, certains faisant l'objet de prises de bénéfices (c'est le cas du CAC 40), d'autres profitant des derniers arbitrages à l'achat avant la fin de l'année. Dans l'ensemble, l'actualité a été peu fournie : la progression supérieure aux attentes de l'Ifo allemand n'a pas vraiment fait réagir les opérateurs. Le CAC 40 cède 0,22% à 4 822,76 points et l'EuroStoxx 50 est en baisse de 0,09% à 3 256,18 points.

Chez Telecom Italia (+2,6% à 0,828 euro) aussi, on pousse les feux de la convergence media/telecoms. Alors que les grandes manœuvres continuent un peu partout dans le monde (fusion AT&T/Time Warner aux Etats-Unis, accords Altice/Discovery en Europe...), l'opérateur italien a annoncé vendredi soir la scission de TIMVision. L'enjeu est de donner plus de moyens à cette entité afin qu'elle puisse présenter une offre de vidéo enrichie avec des contenus premium.

C'est un feuilleton de près de deux ans qui vient de trouver son épilogue chez Virbac (+14,77% à 160,50 euros). Le laboratoire vétérinaire a annoncé vendredi soir avoir reçu de la FDA (Food and drug administration) américaine la lettre confirmant la levée de la "Warning Letter" reçue en décembre 2015 pour son site de production de St. Louis (Missouri, Etats-Unis). Cette annonce permet au site de production de St. Louis de retrouver pleinement son statut cGMP (current Good manufacturing practice) et lui redonne la possibilité de déposer de nouveaux dossiers d'enregistrement auprès de la FDA.

Plus forte baisse du CAC 40, Danone (-2,63% à 59,63 euros) est pénalisé par la révision à la baisse de son chiffre d'affaire 2016. Le groupe agroalimentaire prévoit désormais une croissance en données comparables légèrement inférieure à son objectif initial compris entre +3 et +5%, en raison notamment d'une performance inférieure aux attentes de son activité Produits laitiers frais au quatrième trimestre, en raison de la détérioration des conditions du marché en Espagne et des faibles résultats d'Activia après sa relance.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice allemand du climat des affaires, l'Ifo, est ressorti à 111 en décembre contre un consensus Reuters de 110,7 après 110,4 en novembre.

A 12h30, l'euro cote 1,0435 dollar en repli de 0,16%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant