Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les marchés évoluent proches de l'équilibre, prudents sur le pétrole

le
0

(AOF) - Les marchés européens évoluent proches de l'équilibre, dans le sillage de la baisse des cours du pétrole (le baril de Brent perd 0,98% à 43,37 dollars). Les investisseurs restent prudents après l’annonce de la fin de la grève au Koweït. Néanmoins, les bons résultats trimestriels tendent à compenser le repli du pétrole. A Paris, les investisseurs ont salué la bonne résistance du chiffre d’affaires d’AccorHotels qui gagne 3,17%. Vers 12h20, le CAC 40 perd 0,07% à 4 563,67 points tandis que l’EuroStoxx 50 gagne 0,1% à 3 116,09 points.

En Europe, ARM (+2,96% à 992,5 pence) enregistre l'une des plus fortes hausses de l'indice FTSE 100, dopé par des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Sur les trois premiers mois de l'année, le bénéfice imposable ajusté du concepteur britannique des puces présentes dans la majorité des smartphones a progressé de 14% à 137,5 millions de livres pour des ventes également en hausse de 14% à 398 millions de dollars (276,4 millions de livres en hausse de 22%). Les analystes interrogés par Reuters étaient un peu moins optimistes.

A Paris, AccorHotels bondit de 2,86% à 40,055 euros, soutenu par la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel plus résistant que prévu et la spéculation concernant la poursuite de la montée au capital du chinois Jin Jiang. Sur les trois premiers mois de l'exercice, le groupe français a réalisé un chiffre d'affaires de 1,191 milliard d'euros, en croissance organique de 1,9%. Les analystes tablaient au mieux sur une croissance nulle en raison notamment de l'impact des attentats récents en France et en Belgique sur le tourisme.

Dans l'attente du chiffre d'affaires trimestriel complet du groupe Eiffage (+0,6% à 67,61 euros), le 9 mai prochain, les investisseurs se montrent satisfaits de l'avant-goût offert par sa filiale autoroutière APRR. Le groupe a fait état d'une augmentation de 6,8% de son chiffre d'affaires au premier trimestre à 540,7 millions d'euros grâce à une croissance bien supérieure aux attentes du trafic : +6,5% là où Société Générale, par exemple, attendait +3,5%.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Les prix à la production sont restés stables en Allemagne en mars. Sur un an en revanche, ils accusent un repli de 3,1%. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse mensuelle de 0,2% en mars, après le recul de 0,5% de février, et une contraction annuelle de 2,9%.

Les investisseurs se contenteront à 16h des reventes de logements en mars aux Etats-Unis.

Vers 12h25, l'euro cote 1,1370 dollar, en hausse de 0,13%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant