Analyse mi-séance AOF France/Europe - Les investisseurs sécurisent leurs gains avant la Fed

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont en baisse après une matinée de cotation, sous le coup de prises de bénéfices et d'un sursaut de prudence des investisseurs. Ces derniers préfèrent cette fois sécuriser les gains engrangés après quatre semaines consécutives de progression alors que la Fed tient aujourd'hui et demain son comité de politique monétaire. Les économistes attendent un statu quo sur les taux pour cette fois. La tendance en Europe pourrait cependant évoluer avec les nombreuses statistiques annoncées aux Etats-Unis. Le CAC 40 perd 0,94% à 4 464,20 pts et l'EuroStoxx 500 0,72% à 3 069,72 pts.

L'action Campari gagne 2,86% à 8,40 euros à Milan, soutenue par l'acquisition de la Société des Produits Marnier Lapostolle (SPML) pour 684 millions d'euros. Le numéro six mondial des spiritueux, connu en France pour être l'inventeur de l'Aperol, propose 8050 euros par action en numéraire, soit une prime de 60% par rapport à la valeur boursière actuelle de SPML (5020 euros), plus un complément en fonction d'éventuelles cessions immobilières. L'offre correspond à une valorisation nette du propriétaire de la marque de cognac Marnier de 684 millions et à une valeur d'entreprise de 652 millions.

Numericable-SFR (+2,30% à 38,26 euros) évolue toujours dans le peloton de tête du SBF 120, soutenu par plusieurs bonnes nouvelles. L'opérateur télécom a d'abord fait état, pour le quatrième trimestre de son exercice 2015, d'un gain net de nouveaux abonnés. Ainsi, d'un trimestre sur l'autre, le parc de clients de Numericable-SFR a progressé de 140 000 abonnés, à 12 604 000 clients, mettant ainsi fin à une série de sept trimestres consécutifs de baisse.

Société Générale a signé aujourd'hui un accord pour acquérir 100% des actions de Kleinwort Benson et Kleinwort Benson Channel Islands Holdings Limited, l'activité de banque privée au Royaume-Uni et dans les îles Anglo-Normandes de BHF Kleinwort Benson Group S.A., une société récemment acquise par Oddo & Cie.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En février, l'indice des prix à la consommation est reparti de l'avant en France à +0,3% selon l'Insee, après avoir reculé de 1% en janvier. Corrigé des variations saisonnières, il baisse de 0,2 %, comme le mois précédent, a précisé l'Insee. Sur un an, l'indice se replie (-0,2 % après +0,2 % en janvier 2016), pour la première fois depuis mars 2015. Les économistes interrogés par Reuters attendaient un repli de 0,1% en rythme annuel.

Aux Etats-Unis, les prix à la production et les ventes au détail de février seront connus à 13h30. Les stocks des entreprises en janvier et l'indice de confiance des constructeurs immobilier NAHB pour mars seront, eux, dévoilés à 15 heures.

Vers 12h10, l'euro recule de 0,14% à 1,1090 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant