Analyse mi-séance AOF France/Europe - Le pétrole soutient la tendance en attendant la BCE

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont en légère hausse à la veille de la réunion de politique monétaire de la BCE. La tendance positive de ce jour est à rechercher du côté des cours du pétrole qui continuent de grimper : le baril de Brent gagne 0,49% à 47,59% vers 12h10. Logiquement, les valeurs pétrolières sont bien orientée à la Bourse de Paris, Total gagne 1% et Technip +1,36%. Au chapitre des publications, Interparfums est en baisse malgré des résultats semestriels conformes aux attentes. Vers 12h10, le CAC 40 gagne 0,23% à 4 540,19 points et l'EuroStoxx s'adjuge 0,29% à 3 079,16 points.

En Europe, Volkswagen (+0,91% à 132,55 euros) serait-il en train de se racheter une conscience ? En deux jours, le constructeur automobile allemand a annoncé la création de deux coentreprises, une aux Etats-Unis, l'autre en Chine, qui ont toutes deux l'objectif de développer des solutions de mobilité "zéro émission". Fin avril, le groupe avait donné ses perspectives à 2020, déclarant que 2016 serait une année de transition dans l'e-mobilité. Depuis le scandale du dieselgate du 18 septembre, Volkswagen fait l'objet de plusieurs class-actions pour non respect des normes d'émissions polluantes.

A Paris, Interparfums cède 3,94% à 24,40 euros après la publication de résultats semestriels conformes aux attentes des analystes. Seule mauvaise surprise : le résultat net du concepteur de parfums sous licence pour les marques Montblanc, Jimmy Choo ou Boucheron a été affecté par une charge fiscale liée à un contrôle portant sur les trois derniers exercices. En tout état de cause, le repli du jour s'explique davantage par la poussée de fièvre boursière inexpliquée d'hier (+5%) que par cette publication semestrielle.

Au fur et à mesure que les investisseurs digèrent les éléments du nouveau plan stratégique de Scor, baptisé Vision in Action, l'action du réassureur accroit ses gains et progresse désormais de 1,30% à 27,19 euros. Sur la période comprise entre mi-2016 et mi-2019, le groupe vise un rendement des capitaux propres supérieur ou égal à 800 points de base au-dessus du taux sans risque à 5 ans et un ratio de solvabilité compris entre 185% et 220%. Ce dernier s'élevait à 210% au 30 juin.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le déficit commercial français s’est creusé à 4,5 milliards d’euros en juillet contre -3,45 milliards d’euros en juin, ont annoncé les Douanes. Cette dégradation reflète notamment le rebond des achats des hydrocarbures à la suite de la fin du mouvement de grève qui a touché les raffineries françaises en mai et juin.

A 20h00 aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance du Livre beige de la Réserve fédérale.

Vers 12h15, l'euro est en baisse de 0,09% à 1.1241 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant