Analyse mi-séance AOF France/Europe - La hausse se prolonge avant la Fed

le
0

(AOF) - Les marchés européens bénéficient toujours du climat porteur créé par les annonces de la BCE jeudi dernier. Après avoir enchainé quatre semaines consécutives de progression, les indices actions se montrent donc prêts à s'apprécier encore, continuant leur rattrapage des pertes enregistrées depuis le début de l'année. Les positions acheteuses pourraient toutefois être relativement limitées en ce début de semaine alors que la Fed publiera sa décision sur les taux mercredi. Le CAC 40 gagne 0,57% à 4 518,18 points et l'EuroStoxx 50 s'adjuge 0,79% à 3 098,21 points.

Sika (+0,1% à 3 843 francs suisses) ne lâche rien dans sa guerre contre l'entrée à son capital de Saint-Gobain. Publiant l'ordre du jour de sa prochaine assemblée générale, le 12 avril prochain, le groupe chimiste suisse a en effet prévu de faire voter des mesures qui s'opposent à la prise du contrôle par le groupe français. Ainsi, le conseil d'administration de Sika soutient la demande des actionnaires Cascade Investment, Bill & Melinda Gates Foundation Trust, Fidelity Investments International et Columbia Threadneedle Investments de prolonger la mission d'audit diligentée l'année dernière.

Safran chute de 5,88% à 55,75 euros après des perspectives 2016-2020 jugées décevantes. En ouverture de sa journée investisseurs à Londres, l'équipementier aéronautique a prévenu que la période 2016-20120 serait une période de transition en raison du remplacement progressif de son réacteur vedette CFM56 par celui produit en coentreprise avec GE, baptisé LEAP. En conséquence, sa marge opérationnelle restera stable à 14% au cours des quatre prochaines années. Ensuite, cet indicateur clef du secteur devrait ressortir au-dessus de 15%. Or, les investisseurs espéraient semble-t-il, des objectifs plus ambitieux.

Interparfums (+4,17% à 23,23 euros) progresse après ses résultats annuels et l'annonce d'une hausse de son dividende. Le parfumeur a fait état d'un bénéfice part du groupe de 29,2 millions d'euros en 2015, en hausse de 25%, et d'un bénéfice opérationnel de 45,8 millions d'euros, en croissance de 46%. La marge opérationnelle ressort à 14% du chiffre d'affaires, bien supérieure au niveau normatif de 12% attendu par le groupe.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La production industrielle a rebondi de 1,3% en janvier après avoir reculé de 0,6% en décembre, a annoncé l’Insee. Cette hausse est supérieure au consensus Reuters de +0,8%. La seule industrie manufacturière a connu une hausse de 0,8% de sa production, qui était stable en décembre.

Vers 12h20, l'euro baisse de 0,43% à 1,1109 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant