Analyse mi-séance AOF France/Europe - La finance et l'énergie réveillent le CAC 40

le
0

(AOF) - Après deux séances de baisse, les marchés européens rebondissent soutenus par des résultats d'entreprises bien accueillis. Les valeurs du secteur financier se distinguent grâce à la performance supérieure aux attentes de la banque britannique Lloyds Banking et de l'assureur français Axa. Les valeurs liées au pétrole sont également bien orientées avec la stabilisation des cours du brut et la hausse des résultats 2015 de Technip. En revanche, Zodiac plonge sur un énième profit warning. Vers 12h15, le CAC 40 gagne 1,66% à 4 225,44 points. L'Euro Stoxx 50 grimpe de 1,39% à 2 859,33 points.

Lloyds Banking (+9,6% à 68,17 pence) affiche la plus forte hausse de l'indice FTSE 100 à la faveur de résultats meilleurs que prévu et du versement d'un dividende exceptionnel. La banque britannique qui avait été secourue par l'Etat lors de la dernière crise financière versera un dividende exceptionnel de 0,5 pence par action. Elle a précisé qu'il correspondait au surplus de capital dont elle disposait, une fois pris en compte celui nécessaire pour se développer et exigé par la réglementation.

En net repli à l'ouverture, Engie progresse désormais de 1,04% à 13,625 euros, porté par le rebond des marchés. Très attendus, les résultats 2015 et perspectives 2016 de l'ex-GDF Suez n'ont pas surpris les investisseurs. Pénalisé par la chute des prix de l'énergie et par ses surcapacités de production en Europe, dues en partie à l'essor des énergies renouvelables, le groupe a enregistré dans ses comptes 2015 6,8 milliards d'euros de dépréciations. Résultat, le groupe d'énergie accuse une perte nette de 4,6 milliards après un bénéfice de 2,4 milliards en 2014.

Zodiac Aerospace n'arrive toujours pas à s'extirper de la zone de turbulences dues aux difficultés de son division Aircraft Interiors, et en particulier de son activité sièges. Le nouveau profit warning lancé hier se traduit par une chute de 22,21% à 15,115 euros de l’action de l’équipementier aéronautique, qui retombe sur ses niveaux d’octobre 2012. Sa baisse est amplifiée par plusieurs dégradations de recommandations d’analystes, dont Oddo d’Achat à Neutre et Kepler Cheuvreux de Conserver à Alléger.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le taux d’inflation annuel de la zone euro s’est finalement établi à 0,3% en janvier 2016, contre +0,4% en première estimation et +0,2% en décembre. En janvier 2015, il était de -0,6%.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage et les commandes de biens durables en janvier sont attendues à 14h30.

Ce midi, l'euro cote 1,1022 dollar, en hausse de 0,04%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant