Analyse mi-séance AOF France/Europe - L'embellie se confirme en attendant JPMorgan

le
0

(AOF) - Les marchés européens accélèrent leurs gains à la mi-séance malgré le repli de 0,8% de la production industrielle de la zone euro en février. Les investisseurs sont rassurés par le rebond des exportations chinoises en mars (+11,5% sur un an). Cette progression, la première depuis neuf mois, pourrait témoigner de l'amélioration de l'économie chinoise. Au chapitre des valeurs, le secteur bancaire est à l'honneur dans l'attente des résultats trimestriels de JPMorgan en début d'après-midi. Vers 12h25, le CAC 40 bondit de 2,35% à 4 449,07 pts tandis que l'Euro Stoxx 50 grimpe de 2,5% à 3 015,7 pts.

Au chapitre des valeurs européennes, Tesco (-3,8% à 188,96 pence) se retrouve à la dernière place du FTSE 100 britannique en raison de prises de bénéfices. Le titre du distributeur britannique a largement surperformé son indice de référence, gagnant plus de 26% depuis le début de l'année contre une hausse de 1,3% pour le Footsie. En comparaison avec un de ses comparables européens, le français Carrefour, Tesco fait également la course en tête : le titre du distributeur français perd encore plus de 6% depuis le début de l'année.

En hausse de 6,44% à 4,78 euros, ArcelorMittal signe la plus forte progression du CAC 40 et enchaîne sa quatrième séance consécutive dans le vert. Depuis la clôture de jeudi dernier, le titre du premier sidérurgiste mondial affiche un bond de 20% soutenu par la perspective d'une amélioration du marché mondial de l'acier. Après Goldman Sachs hier, c'est Credit Suisse qui défend aujourd'hui ce scénario. La banque suisse a relevé son opinion sur la valeur de Neutre à Surperformance et revu à la hausse son objectif de cours en dollars de 6 à 7,50 dollars.

Axa (+4,22% à 21,59 euros) figure à l'avant-garde d'un secteur financier bien orienté à Paris. JPMorgan a annoncé ce matin le relèvement de sa recommandation sur l'assureur de Neutre à Surpondérer avec un objectif de cours de 26,10 euros. Le bureau d'études juge attractive la valorisation, l'action Axa ayant reculé de 18% depuis le 1er janvier et sous-performé de 4% le secteur des assurances. Elle affiche ainsi un PER 2017 de 7,8 contre 9,7 en moyenne pour ses concurrents.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, l'Insee a confirmé que l'indice des prix à la consommation (IPC) avait augmenté de 0,7% en mars après +0,3% en février. Corrigé des variations saisonnières, il a augmenté de 0,1% après un recul de 0,2% les deux mois précédents. Sur un an, l'IPC a reculé de 0,1% (chiffre révisé de -0,2%), après -0,2% en février. L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) a augmenté de 0,8% sur un mois et, comme l'IPC, a baissé de 0,1% sur un an.

En février 2016 par rapport à janvier 2016, la production industrielle a diminué de 0,8% dans la zone euro. Les économistes tablaient sur une baisse de 0,7%. En janvier 2016, la production industrielle avait augmenté de 1,9%. En février 2016 par rapport à février 2015, la production industrielle a progressé de 0,8% contre un consensus de +1,2%.

Aux Etats-Unis, les prix à la production en mars et les ventes au détail, également en mars, tomberont à 14h30. Les stocks des entreprises de février seront dévoilés à 16h. Le Livre beige de la Fed sera enfin dévoilé à 20h.

Vers 12h25, l'euro cote 1,1307 dollar, en baisse de 0,70%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant