Analyse mi-séance AOF France/Europe - En baisse avant les données américaines

le
0

(AOF) - Les marchés européens se replient, lestés par la baisse des cours des matières premières. Parmi celles-ci, le baril de Brent recule de 1,50% à 47,36 dollars après avoir fini hier sur ses plus hauts depuis novembre. Les futures sur les indices américains sont de plus mal orientés avant le chiffre des ventes au détail à 14h30. Côté cote, les investisseurs saluent les résultats de Bouygues et sanctionnent lourdement l’avertissement d’Eutelsat. Vers 12h25, l’indice CAC 40 perd 0,44% à 4 274,46 points et l’EuroStoxx 50 0,34% à 2 925,56 points.

En Europe, Thyssenkrupp cède 0,75% à 18,47 euros à Francfort malgré l'annonce de la poursuite de sa réorganisation. Trois jours après des résultats trimestriels dégradés, le conglomérat allemand, présent à la fois dans la fonderie d'acier et dans les ascenseurs fait donc preuve de proactivité. Face à la faiblesse persistante de son activité dans les métaux, le groupe a décidé de séparer en deux cette branche avec d'un côté la sidérurgie et de l'autre, la distribution de matériaux. Soucieux de répondre plus rapidement à ses clients, Thyssen a également modernisé sa branche de solutions industrielles.

A Paris, Bouygues (+1,57% à 29,35 euros) occupe la première place du CAC 40 depuis l'ouverture, à la faveur de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. En raison d'un effet de saisonnalité traditionnellement défavorable pour la construction et surtout la route (Colas) en début d'année, le groupe est habitué à enregistrer des pertes sur cette période. Sur les trois premiers mois de 2016, la perte nette part du groupe a tout de même été réduite à 180 millions d'euros (contre -157 millions début 2015). La perte opérationnelle courante est passée de son côté de -194 à -140 millions.

En revanche, Eutelsat s'effondre de 30,74% à 18,925 euros après avoir lancé hier un sévère avertissement sur ses résultats. La baisse de l'action de l'opérateur de satellites est amplifiée par plusieurs dégradations de recommandations : Exane est passé de Sous-performance à Neutre, Barclays de Surpondérer à Pondération en ligne et Natixis d'Acheter à Neutre... Eutelsat a averti que, sur l'exercice 2015-2016 clos fin juin, le chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants est désormais attendu globalement stable alors qu'il ciblait auparavant le bas de la fourchette d'objectifs de 2 à 3% de croissance.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Au cours du premier trimestre 2016, le PIB corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,5% dans la zone euro ainsi que dans l'Union européenne par rapport au trimestre précédent, selon l'estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Il avait été annoncé initialement en progression de 0,6%. Au cours du quatrième trimestre 2015, le PIB avait crû respectivement de 0,3% et 0,4%.

La croissance allemande s'est, elle, élevée à 0,7%, contre un consensus de +0,6%. Par ailleurs, l'inflation en rythme annuel dans le pays a été confirmée à -0,1% en avril.

En France, l'emploi salarié a augmenté de 0,2% à 24 400 au premier trimestre dans les secteurs marchands non agricoles, après 31 800 au quatrième trimestre 2015 selon l'estimation Flash de l'Insee. Sur un an, la hausse est de 0,7% à 106 700 emplois, grâce au secteur tertiaire qui gagne 0,4% à 40 800 après +0,4% le trimestre précédent.

Aux Etats-Unis, les prix à la production et les ventes au détail d'avril seront dévoilés à 14h30. Les stocks des entreprises de mars et la première estimation de l'indice de confiance du Michigan de mai tomberont à 16h.

A la mi-séance, l'euro perd 0,24% à 1,1347 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant