Analyse mi-séance AOF France/Europe - Déçus par le G20, les investisseurs prennent leurs bénéfices et attendent Wall Street

le
0

(AOF) - Après avoir enregistré une forte hausse la semaine dernière, deuxième progression hebdomadaire de suite depuis le début de l'année, les marchés européens font une pause ce lundi. Les investisseurs sont en plus déçus par les résultats du G20, qui s'est tenu ce week-end en Chine, puisqu'aucune mesure concrète de soutien à l'économie mondiale n'a été annoncée. La décision chinoise d'abaisser le taux de réserve obligatoire des banques a permis aux indices de réduite légèrement leurs pertes, dans l'attente de Wall Street. Le CAC 40 perd 0,67% à 4 285,8 pts et l'EuroStoxx 50 1,06% à 2 897,66 pts.

En Europe, Morrison bondit de 4,79% à 196,9 pence après avoir annoncé un accord avec Amazon. Ce partenariat prévoit que des centaines de produits Morrison seront prochainement disponibles sur les services à abonnements du géant américain du e-commerce. Ainsi, les clients inscrits aux plateformes Amazon Prime Now et Amazon Pantry auront accès à cette offre essentiellement composée de produits frais. Pour la chaine britannique, cet accord permet de s'associer avec un redoutable concurrent dont le développement sur tous les segments de la distribution alimente la guerre des prix.

A Paris, alors qu'il dominait le SBF 120 depuis l'ouverture de la séance, Eurofins Scientific perd désormais 0,11% à 317,75 euros malgré une hausse de 24,1% de son bénéfice net 2015 à 163,9 millions d'euros et un Ebitda en croissance de 38,5% à 360,8 millions. En données proforma ajustées, pour tenir compte des nombreuses acquisitions réalisées par le groupe l'année dernière, Eurofins Scientific a fait état d'un Ebitda de 404 millions d'euros.

Sopra Steria (-4,89% à 88,47 euros) affiche la plus forte baisse de l'indice SBF 120, l'annonce d'une baisse du dividende éclipsant des résultats 2015 légèrement meilleurs que prévu. La SSII a ainsi annoncé qu'elle distribuera un dividende de 1,70 euro par action au titre de l'exercice 2015 contre 1,90 euro l'année précédente.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En février, le taux d'inflation annuel en zone euro est ressorti à -0,2%, en baisse après +0,3% en janvier. Le consensus Reuters était une stagnation des prix.

Destatis, l'institut de statistiques allemand, a fait état d'une croissance de 0,7% des ventes au détail en janvier, après +0,6% en décembre. Le consensus Reuters était de +0,2%. En rythme annuel, les ventes ont augmenté de 0,8%, sous les anticipations de 1,5%.

L'indice des directeurs d'achats (PMI) de la région de Chicago pour février sera publié à 15h45 et les promesses de ventes immobilières en janvier à 16 heures.

Vers 12h30, l'euro cote 1,088 dollar en baisse de 0,39%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant