Analyse mi-séance AOF France/Europe - Début de semaine prudent

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont en légère baisse dans un contexte géopolitique incertain. Après l'attentat de Nice le 14 juillet, la Turquie est en plein conflit depuis ce week-end, une partie de l'armée ayant essayé en vain de prendre le contrôle du pays. Au chapitre des valeurs, les investisseurs saluent la performance du chiffre d'affaires de bioMérieux au premier semestre, tandis que le secteur technologique est soutenu par l'offre de rachat du japonais SoftBank sur ARM Holdings. Vers 12h15, le CAC 40 cède 0,24% à 4362,15 pts et l'EuroStoxx 50 baisse de 0,47% à 2 944,7 pts.

En Europe, le fleuron technologique de la Bourse de Londres, ARM Holdings, s’apprête à passer sous pavillon japonais pour 24,3 milliards de livres (29,1 milliards d'euros) en numéraire. Softbank, connu pour ses investissements dans les opérateurs télécoms (Sprint) et les sociétés Internet (Alibaba), a annoncé le lancement d'une offre d'achat sur le concepteur britannique de puces après l’atteinte d’un accord entre les deux conseils d’administration. Plus forte hausse du Footsie 100, l’action ARM Holdings (+42,98% à 1700 pence) rejoint le prix proposé, 1 700 pence, par Softbank.

A la Bourse de Paris, bioMérieux bondit de 5,96% à 127,15 euros après avoir atteint un peu plus tôt un record de 127,25 euros. Les investisseurs saluent la publication d'un chiffre d'affaires semestriel supérieur au consensus et la perspective d'un relèvement des objectifs annuels du groupe le mois prochain. Le spécialiste français du diagnostic in vitro a réalisé sur les six premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 1,001 milliard d'euros, en hausse de 7,2%. En organique, la croissance est ressortie à 10,9%, alors que le marché tablait sur 9,5%.

Mauvaise nouvelle pour Total qui lorgnait les actifs de l'australien Interoil en Papouasie-Nouvelle Guinée. Cette acquisition du français, saluée par les analystes en raison du potentiel des gisements de gaz concernés, était sous réserve de finalisation de l'acquisition d'InterOil par Oil Search. Or, ExxonMobil a lancé une contre-offre de 2,2 milliards de dollars sur InterOil. Le groupe pétrolier américain propose l'équivalent de 45 dollars en actions plus une partie en numéraire liée à la production des champs Elk-Antelope.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Seule statistique du jour, l'indice immobilier NAHB de juillet aux Etats-Unis, sera publié à 16 heures.

Vers 12h15, l'euro est en hausse de 0,05% à 1,1040 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant