Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Wall Street attendu en nette hausse à l'ouverture, les publications d'entreprises à la une

le
0

(AOF) - Les marchés américains semblent prêts à commencer cette nouvelle semaine en hausse, portés par l'actualité fournie des entreprises. Entre la fusion officialisée entre AT&T et Time Warner, le rachat de 25% d'Hilton par HNA et l'acquisition de Rockwell, sans oublier T-Mobile et Kimberly-Clark, les investisseurs auront de quoi faire évoluer leurs positions, tous secteurs confondus. Leur attention sera aussi attirée par le PMI qui ouvrira la série des statistiques jusqu'à la croissance vendredi. Les futures gagnent 0,49% à 18 154 pts sur le Dow Jones et 0,48% à 2 145 pts sur le S&P500.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont terminé proches de l’équilibre avec un biais négatif, le Nasdaq terminant même nettement dans le rouge. Les investisseurs ont réagi aux publications des entreprises, encore nombreuses pour terminer la semaine. Ainsi, les perspectives décevantes de GE, l’une des principales capitalisations de Wall Street, ont occulté les bons résultats de Microsoft ou de McDonald’s. Les rumeurs sur un mariage AT&T/Time Warner ont aussi animé la journée. Le Dow Jones a cédé 0,09% à 18 145,71 pts (+0,33% en 5 jours) et le S&P 500 0,01% à 2 141,16 pts (+0,69% en une semaine).

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l'indice flash des directeurs d'achats (PMI) Markit du secteur manufacturier sera publié à 15h45.

Les valeurs à suivre

AT&T/TIME WARNER

AT&T a donc mis fin au suspens hier : il va bien racheter le groupe de médias Time Warner pour 107,5 dollars par action, soit 108,7 milliards de dollars dette comprise, en cash et en titres. Le deal est soutenu par les deux conseils d'administration. Dans le détail, les actionnaires de Time Warner recevront 53,75 dollars par action en cash et 53,75 dollars en actions AT&T. A l'issue de la transaction, ils détiendront entre 14,4 et 15,7% d'AT&T. La partie en numéraire sera financée par l'opérateur par de la dette : AT&T a un engagement de 18 mois pour un prêt de 40 milliards de dollars.

BLACKSTONE/HILTON WORLDWIDE

L'américain Hilton Worldwide Holdings, le groupe HNA et Blackstone ont annoncé que le chinois HNA va acquérir auprès de Blackstone Group une participation de 25% dans Hilton Worldwide Group ainsi que dans Hilton Park Hotels & Resorts, en cours de scission, et Hilton Grand Vacations. La transaction est évaluée à environ 6,5 milliards de dollars, ou 26,25 dollars par action en espèces, ce qui abaisse la participation de Blackstone dans Hilton à environ 21% du capital. La transaction devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2017.

KIMBERLY-CLARK

Kimberly-Clark a dévoilé des résultats moins bons que prévu et réduit ses objectifs annuels. Au troisième trimestre, le fabricant des mouchoirs Kleenex et des couches Huggies a généré un bénéfice net, part du groupe, en augmentation de 6,4% à 550 millions de dollars, soit 1,52 dollar par action. Le bénéfice par action ajusté s’élève lui aussi à 1,52 dollar, inférieur de 2 cents au consensus FactSet. Ses revenus ont reculé de 2,6% à 4,594 milliards de dollars et sont stables en organique. Le marché anticipait 4,73 milliards de dollars.

NETFLIX

Netflix annonce qu'il va lever 800 millions de dollars sur le marché obligataire auprès d'investisseurs institutionnels américains et non-américains. Le groupe ne dévoile pas le taux d'intérêt, la maturité ni aucun autre terme financier de cette opération. Le produit de cette levée de fonds servira aux besoins généraux de Netflix, qui peuvent aussi inclure des investissements, des acquisitions ou diverses transactions stratégiques.

ROCKWELL COLLINS

Rockwell Collins a racheté l'équipementier américain B/E Aerospace spécialiste des cabines d'avions pour un montant de 8,3 milliards de dollars ou 62 dollars par action. Les actionnaires de B/E Aerospace vont recevoir 34,1 dollars en numéraire et 27,9 dollars en actions. Les deux sociétés américaines ont indiqué que cette fusion va permettre de dégager des synergies d'environ 160 millions de dollars avant impôts et de générer plus de 6 milliards de free cash flow sur cinq ans. La nouvelle entité dégagera 8,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 1,86 milliard d'Ebitda.

T-MOBILE

T-Mobile a presque triplé son bénéfice net du troisième trimestre à 366 millions de dollars, soit 42 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de l'opérateur télécoms s'élève à 27 cents, dépassant de six cents le consensus FactSet. Les revenus trimestriels de T-Mobile ont progressé de 17,8% à 9,2 milliards de dollars. Les analystes les attendaient à 9,5 milliards. Au troisième trimestre, T-Mobile a attiré 2 millions d'abonnés mobiles en plus, signant son 14ème trimestre consécutif avec un gain d'abonnés supérieur à 1 million.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant