Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Timide rebond en perspective

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains devraient rebondir timidement dans le sillage des places européennes et du pétrole (+2,45% à 36,77 dollars pour le baril de WTI). En début de séance, les investisseurs prendront des risques limités dans l'attente de la publication du compte rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed à 20h30 (heure de Paris). Cette prudence est confortée par la perspective du début de la saison des résultats, la semaine prochaine. Vers 15h, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 progressent respectivement de 0,04% à 2 039,50 points et 0,03% à 4 470,75 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont terminé en baisse dans le sillage des autres places boursières mondiales en raison des inquiétudes sur la croissance globale. Ce repli est cependant resté limité grâce à des statistiques favorables pour le secteur des services aux Etats-Unis. Les investisseurs restent par ailleurs sur leur garde en attendant les publications de résultats trimestriels. Au chapitre des valeurs, Disney a été sous pression après l’annonce du départ inattendu du numéro 2. Le Dow Jones a clôturé en retrait de 0,75% à 17 603,32 points tandis que le Nasdaq a cédé 0,98% à 4 843,93 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs se contenteront du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed à 20h.

Les valeurs à suivre

CONSTELLATION BRANDS

Le fabricant et distributeur de boissons alcoolisées Constellation Brands a dévoilé des résultats meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, clos fin février, son bénéfice net a augmenté de 13% à 243 millions de dollars, soit 1,19 dollar par action. Le consensus Zacks Investment Research visait seulement 1,14 dollar. Ses ventes ont, elles, progressé de 14% à 1,543 milliard de dollars. Autre nouvelle favorable, son dividende a été augmenté de 29%. Il passe à 40 cents pour les actions de classe A et à 36 cents pour les actions de classe B.

MONSANTO

Un peu plus d'un mois après avoir abaissé ses objectifs 2016, Monsanto a présenté des résultats inférieurs aux attentes. Au deuxième trimestre, clos fin février, le numéro un mondial de l'agrochimie a généré un bénéfice net de 1,063 milliard de dollars, soit 2,41 dollars par action, contre 1,425 milliard de dollars ou 2,93 dollars par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 2,42 dollars, soit 3 cents de moins que le consensus Zacks Investment Research.

PFIZER

Pfizer a cédé face aux Trésor américain. Le groupe pharmaceutique américain a renoncé à acquérir son rival Allergan pour 160 milliards de dollars après l'annonce des nouvelles mesures prises par les pouvoirs publiques pour contrer les rapprochements justifiés par un motif fiscal. Le mariage entre le numéro un américain du secteur et le fabricant de Botox aurait donné lieu à la naissance du premier groupe pharmaceutique mondial, puis à son installation en Irlande où l'impôt sur les sociétés est deux fois moins élevé qu'aux Etats-Unis. Barack Obama a salué les mesures annoncées par le Trésor.

TWITTER

Twitter a été choisi pour diffuser sur Internet 10 des matches du jeudi soir de la saison de la Ligue nationale de football américain (NFL). Selon des sources proches du dossier citées par le Wall Street Journal, le site de microblogging aurait payé 10 millions de dollars. Twitter espère ainsi élargir son audience alors qu'il est en panne de croissance.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant