Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Stagnation attendue après l'indicateur manufacturier décevant

le
0

(AOF) - Les marchés américains devraient débuter la séance proches de l’équilibre, mais avec un biais négatif. Ce biais était positif avant l’annonce d’un indice manufacturier pour la région de New-York en mai bien plus faible qu’attendu. Merger monday oblige, l’actualité des valeurs sera notamment animée par une acquisition de Pfizer pour 5,2 milliards de dollars. Apple est, lui, attendu en hausse à la suite de l’entrée de Warren Buffett à son capital. A trente minutes des premières transactions, les futures sur le S&P 500 s’effritent de 0,07% à 2 042 points.

 Vendredi à Wall Street

Les marchés américains ont fini en repli, lestés par le secteur de la distribution. Nordstrom et JCPenney ont ainsi été pénalisés pour leur performance décevante, entraînant notamment Wal-Mart. Plusieurs distributeurs avaient déjà déçu ces derniers. Pour autant, les ventes au détail en avril ont surpris favorablement et provoqué une hausse du dollar. Cette dernière et la baisse du pétrole ont aussi pesé sur les indices. Le Dow Jones a cédé 1,05% à 17 535,32 points, portant son repli sur la semaine à 1,16%. Le Nasdaq Composite a cédé respectivement 0,41% et 0,39% à 4 717,68 points.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice manufacturier de la Fed de New-York (Empire State) est ressorti à - 9 en mai, contre un consensus Reuters de 7 et 9,56 en avril.

L'indice de confiance des constructeurs immobiliers NAHB en mai à 16 heures.

Les valeurs à suivre

GANNET

Gannett, groupe de presse qui édite notamment le quotidien USA Today, a relevé son offre sur Tribune Publishing, propriétaire du Los Angeles Times et du Chicago Tribune. Gannett propose 15 dollars par action en numéraire contre 12,25 dollars auparavant. Tribune Publishing est ainsi valorisé 864 millions, dont 385 millions de dettes.

PFIZER

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a annoncé le rachat de son concurrent Anacor Pharmaceutical pour 5,2 milliards de dollars en numéraire. Il propose 99,25 dollars par action, ce qui représente une prime de 55% pour la société qui est connue pour le Crisaborole, un gel non stéroïdien contre l’eczéma. S’il obtient le feu vert de la FDA, ses ventes pourraient atteindre, voire dépasser les 2 milliards de dollars par an. Les conseils d’administration des deux sociétés ont approuvé à l’unanimité l’opération.

APPLE

Apple est attendu en hausse à Wall Street, la société d'investissement de Warren Buffett étant entrée à son capital. Berkshire Hathaway détiendrait 9,81 millions d’actions du fabricant de l’iPhone, soit une position d’un montant de plus d’un milliard de dollars. Un autre investisseur reconnu, Carl Icahn, a, lui, soldé sa position le mois dernier. Berkshire Hathaway aurait pas contre cédé l’ensemble de ses titres AT&T.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant