Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Séance morose en vue

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains devraient ouvrir en baisse en l'absence de catalyseurs. Les statistiques économiques (revenus et dépenses des ménages) restent contrastées, de même que les publications d'entreprises : Pfizer fait mieux que prévu au deuxième trimestre alors que CVS Health déçoit sur son chiffre d'affaires. A quelques minutes des premiers échanges, les futures sur S&P 500 et Nasdaq Composite perdent respectivement 0,17% à 2 160,7 points et 0,12% à 4 738,7 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont terminé proches de l'équilibre, hésitant entre la baisse des cours du pétrole et la bonne orientation du secteur technologique. En effet, les valeurs pétrolières, Exxon Mobil (-3,34%) et Chevron (-3,26%) ont été pénalisées par le recul de l'or noir tandis que les valeurs technologiques (Amazon, Google…) ont été bien orientées dans le sillage d'Apple, toujours soutenu par ses résultats trimestriels meilleurs que prévu. A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,15% à 18 404,51 points alors que le Nasdaq Composite a gagné 0,43% à 5 184,20 points.

Les chiffres macroéconomiques

En juin, les revenus des ménages américains ont progressé de 0,2%, comme en mai. Le consensus était de +0,3%. Même constat pour les dépenses des ménages, qui ont augmenté de 0,4% en juin et en mai. Les économistes attendaient en moyenne +0,3%.

Les valeurs à suivre

AETNA

L'assureur santé Aetna a présenté des comptes meilleurs que prévu. Au deuxième trimestre, le bénéfice a progressé de 8% à 790,8 millions de dollars, ou 2,23 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA tombe à 2,21 dollars alors que le marché attendait 2,12 dollars. Les revenus ont progressé de 5% à 15,952 milliards de dollars, là où le marché anticipait 15,69 milliards de dollars. L'assureur santé prévoit toujours en 2016 un BPA, hors exceptionnels, compris entre 7,90 et 8,10 dollars.

CVS HEALTH

La chaîne américaine de pharmacies CVS Health Corp a publié des ventes décevantes au deuxième trimestre. Ses revenus ont pourtant progressé de 17,6% à 43,7 milliards de dollars, ressortant sous le consensus Reuters de 44,28 milliards de dollars. Dans le même temps, le bénéfice net a reculé de 27,3% à 924 millions de dollars, soit 86 cents par action. Retrait des éléments exceptionnels, le bénéfice par action s’est élevé à 1,32 dollar, soit 2 cents de mieux que les attentes du marché.

PFIZER

Le groupe pharmaceutique Pfizer a présenté une performance trimestrielle légèrement meilleure que prévu. Au deuxième trimestre, son bénéfice net a pourtant reculé de 23% à 2,02 milliards de dollars, soit 33 cents par action. Le bénéfice par action passe à 64 cents si l'on retire les éléments exceptionnels, dépassant ainsi de 2 cents le consensus Reuters. Ses revenus ont progressé de 11% à 13,147 milliards de dollars grâce à l'intégration de Hospira. Hors Hospira, les ventes ont progressé de 1%. Wall Street anticipait 13,01 milliards de dollars.

PROCTER & GAMBLE

Procter & Gamble a réalisé au quatrième trimestre (avril-juin), un bénéfice net de 1,95 milliard de dollars contre 521 millions l'an dernier. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 79 cents alors que le consensus Zacks attendait 74 cents. Le propriétaire des marques Pampers et Gillette a enregistré sur le trimestre, un chiffre d'affaires en baisse de 2,7%, à 16,1 milliards de dollars, dépassant les attentes du marché qui tablait sur 15,8 milliards.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant