Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Rebond attendu avec le pétrole et les nombreux résultats d'entreprises

le
0

(AOF) - Les marchés américains sont attendus en hausse à l'ouverture, soutenus par des créations d'emplois plus nombreuses que prévu en janvier dans le secteur privé, le rebond du cours du pétrole et les résultats d'entreprises. Ces dernières ont été nombreuses à publier aujourd'hui, à l'instar de GM, de Chipotle, de Merck ou encore de Comcast. Yahoo! de son côté a annoncé une restructuration de ses activités. La tendance pourrait également se dessiner au gré des deux statistiques attendues cet après-midi. Les futures gagnent 0,24% à 16 130 pts sur le Dow Jones et 0,12% à 4 197 pts sur le Nasdaq.

Hier à Wall Street

Une fois de plus, la corrélation entre le cours du pétrole et les marchés actions explique l'essentiel de la baisse d'hier à Wall Street. Alors que les cours du brut ont effacé la quasi-totalité de leurs gains de la semaine dernière, les indices américains ont clôturé en nette baisse. Des résultats supérieurs aux attentes ont tout de même permis à Alphabet de devenir la première capitalisation mondiale et à Michaël Kors de s'envoler de plus de 20%. Le Dow Jones a perdu 1,80% à 16 153,54 points et le S&P 1,87% à 1 903,03 points.

Les chiffres macroéconomiques

En janvier, 205 000 emplois ont été créés dans le secteur privé aux Etats-Unis, après +257 000 le mois précédent. Le consensus Reuters attendait 195 000 créations.

A 15h45 sera publié l'indice définitif des directeurs d'achats (PMI) Services de janvier, suivi à 16h de l'indice ISM sur le même secteur.

Les valeurs à suivre

3M

Les dirigeants de 3M, fabricant des Post-it et du scotch, ont annoncé une hausse de 8% du dividende qui sera versé au titre du premier trimestre 2016 à 1,11 dollar par action. Il sera payé le 12 mars. De plus, le conseil de 3M a autorisé un programme de rachats d'actions de plus de 10 milliards de dollars sans fixer de date d'achèvement pour cette opération.

CHIPOTLE MEXICAN GRILL

Le scandale sanitaire dans lequel est enlisé Chipotle Mexican Grill depuis l'automne dernier a nettement impacté ses ventes à magasins comparables au quatrième trimestre. Sur cette période, la chaine de tex-mex a enregistré une chute de 14,6% de ses revenus à magasins comparables, à 997,5 millions de dollars, en raison de la mauvaise publicité autour de la présence d'E-Coli dans ses assiettes. Les analystes Thomson Reuters s'étaient montrés un peu plus optimistes et attendaient 1,01 milliard de revenus trimestriels.

COMCAST

Le plus important câblo-opérateur américain Comcast a dévoilé des résultats un peu plus faibles que prévu et amélioré la rémunération des actionnaires. Au quatrième trimestre, son bénéfice net a atteint 1,97 milliard de dollars, soit 79 cents par action, à comparer avec respectivement 1,925 milliard de dollars et 74 cents un an plus tôt. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 81 cents, soit un cents de moins que le consensus Zacks Investment Research.

GENERAL MOTORS

General Motors a multiplié son bénéfice net par plus de 6 au quatrième trimestre à 6,3 milliards de dollars, soit 3,92 dollars par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,39 dollar, dépassant le consensus FactSet de 1,20 dollar. Les revenus du constructeur automobile sont restés stables à 39,6 milliards de dollars alors que les analystes de FactSet anticipaient une baisse de chiffre d'affaires à 36,6 milliards. General Motors a confirmé son objectif d'un bénéfice par action compris entre 5,25 et 5,75 dollars par action en 2016.

De plus, General Motors a annoncé que son dividende pour le compte du premier trimestre 2016 serait de 38 cents par action et versé le 24 mars. Hier, le constructeur automobile a fait savoir qu'il avait enregistré son meilleur mois de janvier depuis 8 ans aux Etats-Unis avec une hausse de ses ventes au détail de 9% à 203 745 écoulés. Les marques Buick et Chevrolet notamment ont bondi de 45 et 12% le mois dernier. Les ventes totales du groupe aux Etats-Unis ont augmenté de leur côté de 0,5%.

LOWE'S

Lowe's va acquérir l'intégralité des actions ordinaires du groupe Rona pour 24 dollars canadiens par titre en numéraire. Ce prix représente une prime de 104% par rapport au cours de clôture de Rona du 2 février. La transaction valorise la cible 3,2 milliards de dollars canadiens. Ensemble, Lowe's et Rona génèreront sur le marché canadien 5,6 milliards de dollars canadiens de ventes. Le spécialiste de l'aménagement de la maison s'attend à un impact positif sur ses résultats dès la première année suivant l'acquisition.

MERCK & CO

Le groupe pharmaceutique Merck & Co a dévoilé des résultats et des perspectives meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, son bénéfice net est ressorti à 976 millions de dollars, soit 35 cents par action, contre 7,32 milliards ou 2,54 dollars par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a dépassé le consensus Thomson Reuters de 2 cents en ressortant à 93 cents. Le chiffre d’affaires a reculé de 2,6% à 10,22 milliards de dollars. L’impact négatif des changes s’est élevé à 7 points. Wall Street ciblait 10,35 milliards.

TESLA

Berenberg a initié la couverture de Tesla avec une recommandation Vendre et un objectif de cours de 165 dollars. Le broker estime que le groupe n'arrive pas, en terme de marge, à la hauteur des autres constructeurs présents sur le segment haut de gamme, comme il prétend le faire avec ses voitures électriques Model S. Sa valorisation élevée ne semble donc pas justifiée alors que sa marge d'Ebit est attendue à 6,1% en 2020 en raison notamment de coûts généraux et de R&D structurellement élevés.

YAHOO!

Yahoo! a annoncé hier soir une réduction de 15% de ses effectifs, ainsi que son intention d’explorer des "alternatives stratégiques" pour ses principales activités Internet. En termes plus clairs, le portail Internet est prêt à les céder. Le fonds activiste Starboard Value avait fait une demande en ce sens en novembre. Si l’opérateur télécoms Verizon Communications a déjà indiqué qu’il pourrait étudier leur rachat si elles étaient mises en vente, des fonds d'investissement pourraient également être intéressés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant