Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Prudence à l'ouverture

le
0

(AOF) - Les marchés américains sont attendus proches de l’équilibre, avec biais négatif. Les données économiques publiées avant Bourse étaient contrastées, avec notamment une hausse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage. D'autre part, les cours du pétrole sont en baisse, le baril de WTI est en repli de 0,69% à 34,42 dollars. Sur le plan des valeurs, la distribution sera en vedette, avec notamment les résultats de Costco Wholesale. A quelques minutes des premiers échanges, les futures perdent 0,07% à 16 856 pts sur le Dow Jones et 0,01% à 4 329 pts sur le Nasdaq.

 Hier à Wall Street

Le rythme a certes été moins soutenu que la veille - Wall Street a bondi de plus de 2% mardi - mais les marchés sont tout de même parvenus à prolonger la hausse hier en dépit de prises de bénéfices en début de séance. Toujours autant corrélés au pétrole, les indices ont bénéficié de la hausse des cours malgré une augmentation des stocks supérieure aux attentes. De bons chiffres de l'emploi ont aussi soutenu la tendance, complétant une série de statistiques qui, depuis le début de la semaine, rassurent les marchés. Le Dow Jones a gagné 0,20% à 16 899,32 pts et le S&P 500 0,41% à 1 986,45 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, au quatrième trimestre, la productivité a chuté de 2,2% après une baisse de 2% (révisé de 3% en première estimation) au trimestre précédent. Le consensus Reuters était de -3,2 %.

Aux Etats-Unis, 278 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière en hausse par rapport aux 272 000 de la semaine précédente. Les analystes anticipaient 271 000 inscriptions.

L'indice PMI Services de février sera publié à 15h45 par Markit.

A 16h00 enfin, les investisseurs découvriront l'évolution des commandes à l'industrie en janvier et l'indice ISM Services de février.

Les valeurs à suivre

AMERICAN EAGLE OUTFITTERS

American Eagle Outfitters a vu son bénéfice net du quatrième trimestre, clos fin janvier, progresser de 32,6% à 81,7 millions de dollars, soit 42 cents par action, conforme aux attentes. Ses ventes ont augmenté de leur côté de 3% à 1,11 milliard de dollars. Les analystes anticipaient 1,12 milliard. Pour le premier trimestre de l'exercice 2016, American Eagle Outfitters vise un bénéfice par action compris entre 17 et 19 cents.

BARNES & NOBLE

Barnes & Noble a enregistré un bénéfice net de 80,26 millions de dollars, soit 1,04 dollar par action, au troisième trimestre, clos fin janvier, de son exercice 2016. Le consensus FactSet était de 1,06 dollar par titre. Les ventes du réseau de librairies ont baissé de leur côté de 1,8% à 1,4 milliard de dollars en ligne avec les attentes. Pour 2016, Barnes & Noble a réaffirmé sa prévision d'une croissance des ventes à magasins comparables globalement stable par rapport à l'année précédente.

COSTCO WHOLESALE

Le distributeur Costco Wholesale a vu son bénéfice net reculer de 8,7% à 546 millions de dollars au deuxième trimestre 2016, clos mi-février. Le bénéfice par action s'élève à 1,24 dollar, inférieur au consensus Thomson Reuters de 1,28 dollar. Les ventes trimestrielles ont également déçu les analystes : attendues à 28,43 milliards de dollars, elles sont ressorties à 28,17 milliards en hausse de 2,6%. A magasins comparables, et hors carburant et taux de changes, les ventes ont progressé de 5%.

TARGET

Le distributeur Target a annoncé son intention d’investir entre 2 et 2,5 milliards de dollars par an dans sa chaîne d'approvisionnement et son infrastructure technologique à partir de 2017 contre 1,8 milliard cette année. Il prévoit de réaliser aussi une croissance à surface comparable de 3% en 2017 contre de +1,5% et 2,5% attendu cette année. Target cible également une croissance de 5% à 10% de son dividende l’année prochaine et de 10% de son bénéfice par action ajusté. En 2016, le bénéfice par action ajusté est attendu entre 5,20 à 5,40 dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant