Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Prises de bénéfices en vue

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains sont attendus en baisse à l'ouverture après la belle séance d'hier. Au chapitre économique, l'inflation a grimpé légèrement plus que prévu en août. Les investisseurs attendent à 16h l'indice de confiance des consommateurs de l'université du Michigan pour septembre. Au chapitre des valeurs, le secteur des logiciels pourrait pâtir des résultats trimestriels inférieurs aux attentes du géant Oracle. Vers 14h50, les futures sur S&P500 reculent de 0,3% à 2 131,50 points tandis que ceux sur Nasdaq 100 abandonnent 0,24% à 4 802 points.

 

Hier à Wall Street

La macroéconomie a dominé les débats hier à Wall Street : pas moins de 7 statistiques ont été publiées, notamment des indices manufacturiers, les ventes au détail et la production industrielle. Décevantes - les premières ont baissé de 0,3% et la seconde de 0,4%, sous le consensus - ces données ont renforcé la perspective d'un statu quo de la Fed dans l'immédiat. La tendance positive a aussi été alimentée par Apple dont les stocks de préventes d'iPhone 7 sont épuisés, une semaine après son lancement. Le Dow Jones a gagné 0,99% à 18 212,48 pts et le S&P500 a repris 1,01% à 2 147,26 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les prix à la consommation ont progressé de 0,2% en août. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,1% après +0,2% en juillet. Les prix à la consommation "core", c'est à dire hors pétrole et agriculture, ont grimpé de 0,3% contre un consensus de +0,2% après +0,1% en juillet.

La première estimation de la confiance des consommateurs par l'Université du Michigan pour septembre est attendue à 16h.

Les valeurs à suivre

EXXON MOBIL

Eric Schneiderman, le procureur général de New York, a lancé une enquête sur les pratiques comptables d'Exxon Mobil. Le procureur se demande pourquoi la compagnie pétrolière n'a pas dévalué ses actifs dans le sillage de la chute des cours du brut. Depuis 2014, les majors pétrolières ont enregistré plus de 200 milliards de dollars de dépréciations d'actifs, selon le cabinet de consultants Rystad Energy.

FIAT CHRYSLER

Fiat Chrysler Automobiles a rappelé 1,9 million de véhicules dans le monde pour un défaut d'airbag et de prétensionneur de ceintures de sécurité. Ces équipements seraient mis en cause dans trois décès et cinq cas de blessures lors de collisions. Ce rappel concerne des Chrysler Sebring, 200, Dodge Caliber, Avenger, Jeep Patriot et des SUV Compass vendus entre 2010 et 2014, ainsi que des Lancia Flavia de 2012 et 2013.

ORACLE

Oracle a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Au premier trimestre de son exercice fiscal 2016/2017, le géant américain des logiciels a réalisé un bénéfice net en hausse de 4,6% à 1,83 milliard de dollars. Hors éléments exceptionnels, il s'élève à 0,55 dollar par action. Le consensus Thomson Reuters tablait sur 0,58 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 1,7% à 8,6 milliards alors que Wall Street tablait sur 8,7 milliards.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant