Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Petite hausse en vue, le M&A en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains devraient timidement rebondir à l'ouverture. Wall Street débutera à 14h30, heure de Paris et non 15h30, car les Américains ne changent d'heure que ce week end. Les indices actions devraient bénéficier de l'annonce de deux fusions-acquisitions. La division pétrole-gaz de General Electric se rapproche de Baker Hughes pour créer un géant américain des services pétroliers. Dans les télécoms, Level 3 se fait racheter par CenturyLink. Vers 14h20, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent 0,08% à 2 125,50 points et 0,29% à 4 820 points.

Vendredi à Wall Street

Les marchés actions américains ont fini en baisse, prudents avant la réunion semaine prochaine de la Fed. Autre facteur qui a accentué cette tendance négative : les présidentielles qui approchent. Au chapitre des valeurs, les sociétés américaines ont publié leurs résultats trimestriels. Encore une fois, ils sont ressortis contrastés : Si Amazon.com, Exxon Mobil ont déçu, Alphabet (Google) et Amgen ont surpris favorablement. A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,05% à 18 161,19 points et le Nasdaq Composite -0,5% à 5 190,10 points.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice PMI de Chicago d'octobre est attendu à 14h45, heure de Paris.

Les valeurs à suivre

CENTURYLINK

CenturyLink a acquis son concurrent américain Level 3 Communications pour environ 34 milliards de dollars dette comprise. L'opérateur de télécommunications américain va verser à chaque actionnaire de Level 3 : 26,50 dollars en numéraire et 1,4286 action CenturyLink.

GENERAL ELECTRIC/BAKER HUGHES

General Electric et Baker Hughes ont conclu un accord pour combiner la division pétrole et gaz de GE avec Baker Hughes. La nouvelle entité sera un important fournisseur des équipements, des technologies et des services dans l'industrie du pétrole et du gaz avec 32 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Selon les termes de l'accord, qui a été approuvé à l'unanimité par les conseils d'administration des deux sociétés, les actionnaires Baker Hughes recevront un dividende spécial unique en cash de 17,50 dollars par action et 37,5% de la nouvelle société.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant