Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Petit rebond en vue, Pfizer déçoit

le
0

(AOF) - Les marchés américains sont attendus en légère hausse dans le sillage du pétrole. La prudence devrait toutefois rester de mise alors que débute aujourd'hui la réunion de politique monétaire de la Fed. Elle s'achèvera demain. Le marché table sur un statu quo sur les taux mais institution devrait préparer le terrain à un relèvement en décembre. Les investisseurs réagiront aux indices PMI manufacturier (le Markit et l'ISM). Pfizer est attendu en baisse après des résultats décevants. A 10 minutes de la cloche, les futures sur S&P500 et Nasdaq100 gagnent 0,24% à 2 125 pts et 0,2% à 4 806 pts.

 

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé proches de l'équilibre après l'annonce de plusieurs fusions acquisitions. General Electric a annoncé la fusion de ses activités Pétrole et Gaz avec Baker Hughes pour créer un géant mondial de l'énergie (32 milliards de dollars de chiffre d'affaires). De son côté, l'opérateur de télécommunications CenturyLink a racheté son concurrent Level 3 Communications pour environ 24 milliards de dollars. Le Dow Jones a cédé 0,10% à 18 142,42 points. Le Nasdaq a abandonné 0,02% à 5 189,14 points. En octobre, le Dow a perdu 0,9%, le Nasdaq : -2,3%.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs prendront connaissance aux Etats-Unis de l'indice PMI Markit des directeurs des achats du secteur manufacturier du mois d'octobre à 14h45. L'indice ISM des directeurs des achats du secteur manufacturier du mois d'octobre sera publié à 15h.

Les valeurs à suivre

KELLOGG

Kellogg a publié mardi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes. Au troisième trimestre, le fabricant de Frosted Flakes a réalisé un bénéfice net de 82 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 96 cents. Les analystes tablaient en moyenne sur 87 cents. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 3,25 milliards, contre un consensus de 3,29 milliards.

PFIZER

Pfizer a publié mardi un bénéfice net légèrement décevant et annoncé l'abandon du développement d'un anti-cholestérol, le bococizumab, qui pèsera sur son bénéfice par action 2016. Au troisième trimestre, le groupe pharmaceutique, fabricant du Viagra, a réalisé un bénéfice net de 1,32 milliard de dollars, ou 21 cents par action, contre 2,13 milliards, ou 34 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 61 cents, inférieur au consensus qui le donnait à 62 cents. Soutenu par le rachat de Hospira, le chiffre d'affaires a grimpé de 8% à 13,05 milliards.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant