Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Pas de tendance claire, Oracle en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains sont attendus en léger repli après la hausse légèrement supérieur aux attentes des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les investisseurs affichent leur prudence face à la faiblesse persistante des cours du pétrole. Au chapitre des valeurs, Oracle devrait se distinguer dans le sillage de la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Accenture en revanche risque de pâtir d'une prévision de chiffre d'affaires annuel plus prudente. Vers 15h10, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 reculent de 0,08% à 2 431 points et de 0,05% à 5 793 points.

 

Hier à Wall Street

Les indices actions américains ont clôturé en ordre dispersé. Avec un agenda macroéconomique très peu chargé, les récentes inquiétudes autour du pétrole sont venues enrayer la dynamique haussière. Malgré la baisse des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis, les cours de l'or noir ont poursuivi leur repli. Le WTI a perdu mercredi soir 2,25% à 42,53 dollars le baril. Il a touché en séance 42,13 dollars, son plus bas depuis août 2016. Le Dow Jones a clôturé en baisse de 0,27% à 21 410,03 points. Le Nasdaq, en revanche, a gagné 0,74% à 6 233,95 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, 241 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière après 238 000 (révisé de 237 000) la semaine précédente. Le consensus Reuters était de 240 000.

Les valeurs à suivre

ACCENTURE

Accenture table sur une croissance de ses revenus comprise entre 6 et 7% cette année contre une précédente estimation de 6 à 8%. Concernant son bénéfice par action, le groupe vise une fourchette 5,84-5,91 dollars contre 5,70-5,87 dollars. Au troisième trimestre clos fin mai, Accenture a enregistré un bénéfice net de 669,4 millions de dollars, en repli de 25%, soit 1,05 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, son bénéfice par action s'est élevé à 1,52 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel d'Accenture a atteint de son côté 8,9 milliards de dollars, en croissance de 5%.

AMERICAN AIRLINES

La compagnie aérienne nationale Qatar Airways, pourtant malmenée par l'embargo sur l'émirat, a fait part de son intérêt pour prendre 10% du capital de American Airlines. La compagnie américaine a transmis un document aux autorités précisant la prise de participation pour un montant minimal de 800 millions de dollars.

BARNES & NOBLE

Barnes & Noble a enregistré une perte de 13,42 millions de dollars au quatrième trimestre clos fin avril, nettement réduite par rapport à la perte de plus de 30 millions de dollars publiée un an plus tôt. La perte par action de la chaine de librairies est ressortie à 19 cents contre un consensus FactSet de -23 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de Barnes & Noble a atteint pour sa part 821 millions de dollars contre 783 millions attendus. A magasins comparables, il a baissé de 6,3% et les ventes en ligne ont progressé de 2,9%.

OFFICE DEPOT

Office Depot a signé un accord de licence exclusif avec Centriq Technology pour développer une application B2B destinée à améliorer la gestion de leurs appareils de bureaux, qu'il s'agisse d'une imprimante ou d'un ordinateur.

ORACLE

Oracle a vu son bénéfice net croitre de 15% au quatrième trimestre, clos fin mai, pour atteindre 3,23 milliards de dollars, soit 76 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de l'éditeur de logiciels professionnels dans le cloud s'est élevé à 89 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel d'Oracle a atteint pour sa part 10,89 milliards de dollars, dont 1,36 milliard dans le cloud, en croissance de 3%. Le consensus Zacks Investment Research était de 78 cents par action et 10,46 milliards de dollars de ventes.

STAPLES

Staples a gagné environ 5% mercredi après-Bourse, soutenu par une information Reuters selon laquelle le fonds d'investissement Sycamore Partners était en négociations avancées pour le rachat du numéro un de la distribution de fournitures de bureaux aux Etats-Unis. Ce dernier avait lancé un appel d'offres en vue de son rachat. Selon Reuters, Staples aurait écarté un autre fonds, Cerberus Capital Management. La transaction, d'un montant d'environ 6 milliards de dollars, pourrait être annoncée la semaine prochaine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant