Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - New-York s'apprête à suivre le mouvement de baisse de Tokyo et de l'Europe

le
0

(AOF) - Les marchés américains devraient poursuivre leur mouvement de baisse comme l’ensemble des autres places mondiales. De l’Asie à l’Europe, les investisseurs favorisent les valeurs refuge (or, obligations d’Etat…) sur fond notamment de craintes à propos la croissance mondiale. Plusieurs sociétés américaines ont présenté leurs comptes trimestriels, dont Coca-Cola qui a fait mieux que prévu. Trente minutes avant les premiers échanges, les futures sur le S&P 500 et Nasdaq Composite perdent respectivement 1,12% à 1 831,25 points et 1,29% à 3913,25 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a chuté de nouveau malgré l’absence de nouveaux catalyseurs. Les investisseurs étaient particulièrement nerveux à 2 jours de l’intervention de la présidente de la Fed devant la Chambre des représentants. Les opérateurs espèrent obtenir des indices concernant les prochains relèvements de taux. Les valeurs technologiques ont continué de faire l'objet d’importants dégagements, ainsi que les financières. Le secteur de l’énergie a, lui, permis de limiter la baisse de Wall Street. Le Dow Jones a perdu 1,10% à 16 027,05 points et le Nasdaq Composite a cédé 1,82% à 4 283,75 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les stocks et ventes des grossistes en décembre aux Etats-Unis seront connus à 16 heures.

Les valeurs à suivre

21ST CENTURY FOX

21st Century Fox a enregistré un bénéfice net de 674 millions de dollars au quatrième trimestre, soit 34 cents par action. Il est à comparer avec un bénéfice de plus de 6 milliards de dollars, soit 2,89 dollars par titre, à la même période de 2014. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe de média et de divertissement ressort à 44 cents, comme attendu par les analystes interrogés par Zacks Investment Research. En revanche, les revenus trimestriels de 21st Century Fox ont déçu : à 7,38 milliards, ils étaient prévus à 7,56 milliards.

COCA-COLA

Coca-Cola a vu bondir son bénéfice net de 61% à 1,24 milliard de dollars, soit 28 cents par action, au quatrième trimestre. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par titre s'est élevé à 38 cents, supérieur d'un cent au consensus Zacks Investment Research. Les revenus du groupe agroalimentaire ont baissé de 8% à 10 milliards de dollars alors que les analystes anticipaient 9,86 milliards. En termes de perspectives, Coca-Cola prévoit un bénéfice par action à taux de change constants en hausse de 4 à 6% et des revenus en croissance organique de 4 à 5 cette année.

GAP

Au quatrième trimestre 2015, Gap a vu ses ventes baisser de 7% à magasins comparables (-5% à taux de change constants) à 4,39 milliards de dollars. A la même période de 2014, les ventes du groupe avaient progressé de 2%. Dans le détail, la marque Old Navy a vu ses ventes chuter de 8% alors qu'elles avaient augmenté de 11% un an plus tôt. Banana Republic a également subi une baisse de son activité de 14% contre une croissance de 1% fin 2014.

SEARS HOLDINGS

Pour le quatrième trimestre, le distributeur Sears Holdings anticipe une baisse de 7,1% à 7,3 milliards de dollars de ses ventes à magasins comparables. Le groupe signale que ce recul signalerait une amélioration par rapport aux trois premiers trimestres de son exercice 2015 et note que les ventes à magasins comparables de janvier 2016, en baisse de 4,5%, ont inscrit leur meilleure performance mensuelle.

VIACOM

Viacom a fait état d'une baisse de 10% de son bénéfice net du premier trimestre à 449 millions de dollars, soit 1,13 dollar par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 1,18 dollar par titre, en ligne avec les attentes. Le chiffre d'affaires de Viacom a par ailleurs baissé de 6% à 3,15 milliards de dollars alors que les analystes FactSet attendaient 3,26 milliards. Viacom a également annoncé un partenariat avec Snapchat qui va se traduire par l'arrivée sur le site de vidéos de deux chaines du groupe Comedy Central International et MTV aux Etats-Unis.

WENDY'S

Wendy's a vu son bénéfice net du quatrième trimestre 2015 bondir à 85,9 millions de dollars - il était de 23,3 millions au quatrième trimestre 2014 - soit 31 cents par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 12 cents, 1 cent au-dessus du consensus Zacks Investment Research. Les revenus de la chaine de hamburgers ont baissé de 4,7% à 464,4 millions de dollars, là où les analystes anticipaient 469,2 millions. Pour 2016, Wendy's anticipe un bénéfice par action ajusté compris entre 35 et 37 cents pour un consensus de 33 cents.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant