Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés attendus proches de l'équilibre à l'ouverture, Apple va peser

le
0

(AOF) - Les marchés américains sont attendus proches de l'équilibre, peinant toujours à choisir une direction. D'un côté, ils évoluent toujours proches de leurs niveaux historiques, ce qui limite les opportunités en termes de valorisation, et, de l'autre, les investisseurs intègrent la perspective d'un resserrement monétaire d'ici la fin de l'année. L'hésitation devrait être de mise jusqu'à vendredi au moins et le rapport sur l'emploi. Apple se retrouve à la Une après le redressement fiscal imposé par l'Europe. Les futures cèdent 0,02% à 18 486 pts sur le Dow Jones et 0,03% à 2 178 pts sur le S&P500.

Hier à Wall Street

L'interprétation à faire des récentes déclarations de Janet Yellen continue à agiter les marchés. La présidente de la Fed a ouvert la voie à un resserrement monétaire d'ici la fin de l'année tout en restant floue sur le calendrier précis. Après une réaction mitigée vendredi, les indices ont clairement progressé hier tirés par les valeurs financières. Ces dernières seraient les principales bénéficiaires d'un relèvement des taux de la Fed. Sur le plan macro, la consommation des ménages a encore progressé en juillet. Le Dow Jones a gagné 0,58% à 18 502,99 pts et le S&P500 0,52% à 2 180,38 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l'indice des prix immobiliers S&P/Case-Shiller de juin est attendu à 15h puis, à 16h00, le Conference Board publiera son indice de confiance du consommateur pour août.

Les valeurs à suivre

ABERCROMBIE AND FITCH

Abercrombie & Fitch a creusé sa perte nette au deuxième trimestre à -13,13 millions de dollars, contre -810 000 dollars un an plus tôt, soit une perte par action de 19 cents. Hors éléments exceptionnels, la perte par action de l'enseigne de vêtements est ressortie à 25 cents contre un consensus FactSet de 20 cents par titre. Les ventes trimestrielles d'Abercrombie & Fitch ont reculé de leur côté de 4% à 783,16 millions de dollars, en ligne avec les attentes des analystes interrogés par FactSet. A magasins comparables, les ventes du groupe ont reculé au deuxième trimestre de 4%.

APPLE

La Commission européenne a conclu que l'Irlande avait accordé à Apple des avantages fiscaux indus pour un montant de 13 milliards d'euros. " Cette pratique est illégale au regard des règles de l'Union européenne en matière d'aides d'État, car elle a permis à Apple de payer nettement moins d'impôts que les autres sociétés ", a expliqué Bruxelles. L'Irlande doit à présent récupérer les aides illégales, plus les intérêts.

MONDELEZ INTERNATIONAL/HERSHEY

Mondelez abandonne son projet de fusion avec Hershey en raison de l'impossibilité de trouver un accord avec sa cible. Le groupe alimentaire américain, fabricant des biscuits Oreo et des chocolats Cadbury, aurait porté son offre de 107 à 115 dollars par action, mais le groupe de confiserie réclamait 125 dollars au moins.

UNITED CONTINENTAL HOLDINGS/AMERICAN AIRLINES

Scott Kirby, l'ancien président d'American Airlines Group, qui a quitté la compagnie aérienne hier, avec plus de 13 millions de dollars d'indemnités de départ, va prendre ses fonctions chez United Continental Holdings. En effet, le concurrent américain a annoncé que Scott Kirby a été nommé président d'United Continental avec une prise de poste immédiate.

VALEANT PHARMACEUTICALS

Valeant Pharmaceutical International fait l'objet de poursuites aux Etats-Unis, accusé de pratiquer des prix trop onéreux sur ses médicaments. La class-action a saisi le tribunal de Manhattan, réclamant des dommages et intérêts pour les acheteurs des médicaments entre 2013 et 2015. La semaine dernière, un autre laboratoire américain faisait l'objet d'une polémique tarifaire : Hillary Clinton reprochait à Mylan le coût élevé de l'EpiPen (le tarif de ce dernier est passé de 100 dollars en 2008 à 600 dollars aujourd'hui), un traitement pour les allergies graves.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant