Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés attendus en hausse, le pétrole en soutien

le
0

(AOF) - Les marchés actions sont attendus en hausse dans le sillage du pétrole : le baril de Brent gagne 1,48% à 50,58 euros et le baril de WTI s'adjuge 1,53% à 49, 65 euros. Côté valeurs, le secteur pharmaceutique est à l'honneur : Allergan a annoncé que son traitement de l'hypertension artérielle a été approuvé par les autorités sanitaires tandis que Regeneron et son partenaire français Sanofi ont dévoilé des résultats encourageant pour l'utilisation du médicament dupilumab traitant une forme sérieuse d'eczéma. Vers 15h, le S&P500 gagne 0,25% à 2 103 pts et Nasdaq +0,24% à 4 520 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont fini en repli, mais ont limité leurs pertes en seconde partie de séance. Ils ont fait les frais des mauvais chiffres des créations d’emplois. Non seulement celles de mai (36 000) sont tombées à un plus bas de plus de 5 ans, mais les deux mois précédents ont été révisés à la baisse. La baisse a été emmenée par les financières car la Fed pourrait finalement prendre plus de temps pour relever ses taux. Le Dow Jones a clôturé en recul de 0,18% à 17 807,06 points et perdu 0,4% sur la semaine. Le Nasdaq a cédé 0,58% à 4942,52 points, mais a gagné 0,18% en cinq jours.

Les chiffres macroéconomiques

Aucune publication n'est attendue aujourd'hui.

Les valeurs à suivre

ALLERGAN

Le laboratoire pharmaceutique Allergan a reçu l'accord de la FDA (l'agence du médicament américaine) pour son traitement de l'hypertension Byvalson. Ce médicament devrait être disponible dans le courant du deuxième semestre.

ALPHABET (Google)

Alphabet, la maison-mère de Google, a annoncé le départ de Tony Fadell, cofondateur et président de Nest, la start-up spécialisée dans les objets connectés que Google a rachetée il y a deux ans pour 3,2 milliards de dollars. Tony Fadell avait au préalable annoncé sa démission sur le blog de l'entreprise vendredi. Il est remplacé à son poste de PDG par Marwen Fawaz.

LOCKHEED MARTIN

Dans un communiqué laconique d'une phrase, le groupe d'aéronautique et de défense Lockheed Martin a annoncé hier qu'il "ne suit aucune opportunité de business en Iran". Samedi, Reuters expliquait que, en marge du congrès aéronautique de Berlin, le groupe indiquait étudier "la possibilité de vendre des hélicoptères civils à l'Iran, tout en disant que le marché était peut-être trop petit et qu'il avait toujours besoin de conseils du gouvernement américain en la matière."

REGENERON

Regeneron Pharmaceuticals et Sanofi ont annoncé que l'étude de phase 3 d'une durée d'un an, dénommée Liberty Ad Chronos et évaluant le médicament expérimental dupilumab, a atteint ses critères d'évaluation principaux et secondaires. Dans le cadre de cette étude, le dupilumab utilisé avec des dermocorticoïdes a été comparé à des dermocorticoïdes seulement dans le traitement de patients adultes atteints de dermatite atopique (forme sérieuse d'eczéma) modérée à sévère.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant