Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les marchés attendus en baisse, pénalisés par le pétrole

le
0

(AOF) - Les marchés actions devraient ouvrir en légère baisse dans le sillage des cours du pétrole, le baril WTI perd 0,8% à 43,38 dollars vers 14h40. Au chapitre des valeurs, la société pétrolière Halliburton a annoncé la suppression de 6000 emplois au premier trimestre après une chute de 40% de son chiffre d’affaires, pénalisé par le ralentissement de son activité forage qui a subi la baisse des prix du pétrole depuis mi 2014. A quelques minutes des premières transactions, les futures sur le Nasdaq et S&P500 perdent respectivement 0,27% à 4 453,25 points et -0,25% à 2 080,75 points.

Vendredi à Wall Street

Les indices américains ont terminé la semaine en ordre dispersé vendredi. Les valeurs technologiques ont été particulièrement malmenées suite à des publications trimestrielles décevantes de la part d’Alphabet (Google) et Microsoft. Le Nasdaq, indice composé de valeurs technologiques, a fait les frais de ces mauvais résultats, perdant 0,80% à 4 906,23 points. En revanche, d’autres résultats (McDonald’s, Caterpillar) et la hausse des cours du pétrole ont soutenu le Dow Jones (+0,12% à 18 003,75 pts) et le S&P 500 (stable à 2 091,58 pts). Sur la semaine, le premier a gagné 0,6% et le second 0,5%.

Les chiffres macroéconomiques

A 16h00, seront publiées les ventes de logements neufs en mars.

Les valeurs à suivre

GANNETT

Gannett, groupe de presse qui édite notamment le quotidien USA Today, a annoncé son intention de racheter Tribune Publishing, propriétaire du Los Angeles Times et du Chicago Tribune. Gannett propose 12,25 dollars par action en cash, valorisant Tribune Publishing 815 millions de dollars. Ce montant inclut 390 millions de dettes de la cible. Gannett chiffre à 50 millions de dollars par an les synergies qui pourraient être générées par ce rapprochement.

HALLIBURTON

Halliburton a annoncé la suppression de 6000 emplois au premier trimestre. Le chiffre d'affaires trimestriel de l'entreprise multinationale a chuté à 4,2 milliards de dollars, soit une baisse de 40% par rapport au premier trimestre de 2015. Halliburton a été pénalisé par le ralentissement de son activité forage qui a subi la chute des prix du pétrole depuis mi 2014. Halliburton a déclaré une charge de 2,1 milliards de dollars de restructuration après impôts au premier trimestre, correspondant aux coûts de départs.

PERRIGO

Perrigo, fabricant de génériques, a annoncé la nomination de John T . Hendrickson en tant que Chief Executive Officer, avec effet immédiat, suite à la démission du PDG Joseph C. Papa. Par ailleurs, Perrigo a annoncé ses résultats préliminaires pour le premier trimestre de l'année civile 2016. Le groupe table sur des ventes nettes comprises entre 1,33 et 1,35 milliard de dollars. Le bénéfice par action devrait se situer entre 1,71 et 1,77 dollar.

XEROX

Xerox a dévoilé des bénéfices plus faibles que prévu, mais des ventes supérieures aux attentes au premier trimestre. Le spécialiste de l'impression et de la gestion des documents a enregistré une chute de 85% de son bénéfice net à 34 millions de dollars, soit 3 cents par action. Ses comptes ont été pénalisés par des charges liées à sa prochaine scission. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 22 cents, soit 1 cent de moins que le consensus. Son chiffre d'affaires a reculé de 4% à 4,28 milliards de dollars, là où le marché anticipait 4,24 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant