Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Les bonnes statistiques devraient compenser la déception de la BoE

le
0

(AOF) - En dépit d'un léger accès de faiblesse lorsque la Banque d'Angleterre a annoncé le maintien de son taux d'intérêt à 0,5%, les futures sur indices américains sont bien orientés. La déception a donc été de courte durée, comme en Europe d'ailleurs, tandis que des bonnes statistiques sont venues rassurer tout le monde quant à la solidité de l'économie américaine. Du côté des valeurs, le secteur bancaire américain pourrait être aux avant-postes de la tendance aujourd'hui après les résultats de JPMorgan. Les futures gagnent 0,79% à 18 432 pts sur le Dow Jones et 0,61% à 4 589,25 pts sur le Nasdaq.

Hier à Wall Street

Les investisseurs américains ont visiblement ressenti hier le besoin de souffler après avoir atteint de nouveaux records historiques en séance. Ainsi, le Dow Jones a touché 18 390,16 points au cours de la journée et le S&P 500 2 156,45 points. La dynamique initiée vendredi dernier par les bons chiffres de l'emploi s'est donc légèrement estompée même si l'amélioration de l'environnement macroéconomique en Grande-Bretagne et au Japon a permis aux indices de préserver quelques gains. Le Dow Jones a grappillé 0,13% à 18 372,12 pts et le S&P 500 a terminé quasiment stable (+0,01%) à 2 152,43 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Les prix à la production aux Etats-Unis ont progressé de 0,5% en juin après avoir augmenté de 0,4% en mai. Le consensus Reuters était de +0,3%.

254 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière aux Etats-Unis, comme la semaine précédente. Le consensus Reuters était de 265 000.

En juin, les prix à l'importation hors pétrole aux Etats-Unis ont baissé de 0,3% après une hausse de 0,3% le mois précédent. De leur côté, les prix à l'exportation hors agriculture, ont augmenté de 0,5% après +1% en mai.

Les valeurs à suivre

BLACKROCK

BlackRock, premier gestionnaire d'actifs du monde, a vu son bénéfice net reculer de 4% au deuxième trimestre à 789 millions de dollars, soit 4,73 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action trimestriel s'est élevé à 4,78 dollars alors que les analystes l'attendait à 4,77 dollars. Les revenus de BlackRock ont baissé de leur côté de 3% à 2,80 milliards de dollars. Le consensus était de 2,79 milliards. La société a enfin indiqué que ses actifs sous gestion avaient augmenté de 4% à 4 890 milliards.

BOEING

A l'issue du salon aéronautique de Farnborough, qui se conclut aujourd'hui, Boeing a enregistré des promesses d'achats (commandes fermes et engagements) portant sur 182 appareils pour une valeur de 26,8 milliards de dollars. Depuis le début de l'année 2016, l'avionneur américain a engrangé 321 commandes nettes. Son rival Airbus a annoncé avoir engrangé à Farnborough 35 milliards de dollars de promesses d'achats portant sur 279 appareils.

DELTA AIRLINES

Delta Airlines a enregistré une croissance de 4% de son bénéfice net au deuxième trimestre à 1,546 milliard de dollars, soit 2,03 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de la compagnie aérienne s'est élevé à 1,47 dollar, dépassant de cinq cents le consensus FactSet. Les revenus trimestriels de Delta Airlines en revanche ont désagréablement surpris les analystes : à 10,45 milliards de dollars, en repli de 2%, ils étaient attendus à 10,48 milliards.

GOOGLE

La Commission européenne prend de nouvelles mesures dans le cadre de son enquête sur la violation présumée des règles de l'UE par le service de comparaison de prix et les pratiques publicitaires de Google. L'exécutif européen a adressé deux communications des griefs à Google. Elle a renforcé, dans une nouvelle communication des griefs, sa conclusion préliminaire selon laquelle Google a abusé de sa position dominante en favorisant systématiquement son service de comparaison de prix dans ses pages de résultats.

HASBRO

Hasbro a annoncé qu'elle a acquis Boulder Media, une société d'animation irlandaise, sise à Dublin, qui a reçu de nombreuses récompenses. Boulder a produit une variété de séries primées pour Cartoon Network, Nickelodeon, Disney et BBC. Filiale en propriété exclusive, Boulder continuera de produire des séries animées pour le compte de clients tiers, en complément à la production de projets d'animation pour des marques de renommée de Hasbro. Les conditions de la transaction, conclue le 13 juillet 2016, n'ont pas été divulguées.

JPMORGAN

JPMorgan a enregistré un bénéfice de 6,2 milliards de dollars au deuxième trimestre, en léger repli de 1,4%, soit 1,55 dollar par action. Les revenus de la première banque américaine à publier ses performances trimestrielles sont ressortis de leur côté à 25,2 milliards de dollars. Le consensus Thomson Reuters donnait un bénéfice par action de 1,43 dollar et un chiffre d'affaires de 24,16 milliards pour le deuxième trimestre. JPMorgan a également fait état d'une hausse de ses provisions pour pertes sur crédits, passées de 935 millions à 1,4 milliard de dollars.

YUM! BRANDS

Yum! Brands a fait état pour le deuxième trimestre d'un bénéfice net en forte hausse (44%) à 339 millions de dollars, soit 81 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de la maison-mère de KFC et Taco Bell s'est élevé à 75 cents, dépassant de un cent le consensus FactSet. Les revenus trimestriels de Yum! sont en revanche ressortis légèrement sous les attentes : à 3,008 milliards de dollars, ils étaient prévus à 3,09 milliards par FactSet.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant