Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Léger recul attendu, le scrutin présidentiel a commencé

le
0

(AOF) - Après leur bond d'hier, galvanisés par l'annonce qu'Hillary Clinton ne serait pas poursuivie dans l'affaire des emails, les investisseurs américains devraient revenir sur Terre aujourd'hui tandis que les opérations de vote ont commencé aux Etats-Unis. Wall Street est donc attendu en léger repli à l'ouverture dans l'attente du dénouement de ce scrutin qui verra Clinton ou Trump remplacer Obama. L'actualité des entreprises, fournie, pourrait toutefois entrainer des variations importantes sur Valeant, Hertz voire Gap. Les futures perdent 0,15% sur le Dow Jones à 18 164 pts et 0,25% sur le S&P.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont nettement rebondi dans le sillage de plusieurs sondages qui révèlent une préférence pour Hillary Clinton face à Donald Trump, à quelques heures des élections américaines. Cette tendance favorable pour la candidate a été portée par l'annonce du FBI la veille, de l'abandon des poursuites sur l'affaire des mails. Côté valeurs, le site de crédit en ligne LendingClub a bondi de près de 15%, soutenu par ses résultats trimestriels. Le Dow Jones a gagné 2,08%, à 18 259,60 points. Le Nasdaq a progressé de 2,37% à 5 166,17 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aucune statistique n'est attendue aux Etats-Unis.

Les valeurs à suivre

BLACKSTONE

Le fonds d’investissement Blackstone va réaliser l’acquisition du groupe allemand spécialisé dans l’immobilier de bureaux OfficeFirst. Selon des sources proches du dossier, Blackstone propose 22 euros par action, soit 3,3 milliards d’euros, dettes comprises.

ENDO INTERNATIONAL

Endo International a drastiquement réduit sa perte nette au troisième trimestre, à -218,9 millions de dollars contre plus d'un milliard un an plus tôt. La perte par action du groupe pharmaceutique ressort à 98 cents. Hors éléments exceptionnels, Endo a enregistré un bénéfice par action de 1,01 dollar, bien supérieur au consensus qui le donnait à 81 cents par titre. Les revenus trimestriels d'Endo International ont progressé de leur côté de 18,5% à 884,3 millions de dollars. Les analystes interrogés par Zacks Investment Research prévoyaient 867 millions.

GAP

Gap a fait état pour le troisième trimestre d'une baisse de 3% de ses ventes à magasins comparables à 3,80 milliards de dollars. Elles ont notamment été pénalisées, à hauteur de 2 points, par l'incendie de son centre de distribution de Fishkill, à New York. L'enseigne de prêt-à-porter a précisé qu'elle anticipait un bénéfice par action trimestriel ajusté compris entre 59 et 60 cents. Les analystes interrogés par FactSet attendaient un chiffre d'affaires de 3,73 milliards de dollars et prévoient un bénéfice par action de 53 cents pour le troisième trimestre.

HERTZ

Hertz a vu son bénéfice net chuter de 237 à 42 millions de dollars au troisième trimestre, soit 49 cents par action. En données ajustées, le bénéfice par action du loueur de véhicules s'est élevé à 1,58 dollar. Les analystes anticipaient 2,81 dollars par action. Les revenus trimestriels de Hertz ont reculé de leur côté de 1% à 2,5 milliards de dollars. En termes de perspectives, le groupe a sévèrement réduit sa prévision de bénéfice par action, désormais attendu entre 51 et 88 cents alors que la précédente estimation était de 2,75 à 3,50 dollars.

JOHNSON CONTROLS

Johnson Controls a enregistré une perte nette de 1,17 milliard de dollars au quatrième trimestre, à comparer avec un bénéfice de 349 millions un an plus tôt, soit -1,61 dollar par action. Hors éléments exceptionnels et un mois de résultats de Tysco, récemment acquis par Johnson, le groupe a enregistré un bénéfice par action de 1,21 dollar. Les ventes trimestrielles de Johnson Controls ont progressé de leur côté de 16,5% à 10,2 milliards de dollars. Le consensus était de 1,17 dollar par action et 9,71 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

MARRIOTT

Marriott International a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net de 70 millions de dollars contre 210 millions un an plus tôt, pénalisé par des charges liées à la fusion avec Starwood. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 91 cents par action contre un consensus de 1 cent en-dessous. L'hôtelier américain a fait état d'un chiffre d'affaires de 3,94 milliards de dollars en hausse de 10,2%, les analystes tablaient sur 3,96 milliards de dollars.

NEWS CORP.

News Corp. a vu ses résultats passer dans le rouge au premier trimestre clos fin septembre avec une perte de 15 millions de dollars contre un bénéfice de 175 millions un an plus tôt. La perte par action du groupe de médias a été de 3 cents. Ajustée des éléments exceptionnels, elle ressort à -1 cent alors que les analystes attendaient des résultats par action à l'équilibre. Les revenus trimestriels de News Corp. ont baissé de leur côté de 2,4% à 1,96 milliard de dollars. Le consensus était de 1,96 milliard.

PRICELINE

Priceline a vu son bénéfice net chuter de 58% au troisième trimestre à 506,02 millions de dollars, soit 10,13 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du voyagiste en ligne est ressorti à 31,18 dollars, sous le consensus FactSet de 29,92 dollars. Le chiffre d'affaires trimestriel de Priceline s'est élevé de son côté à 3,69 milliards de dollars, dépassant là encore le consensus qui le donnait à 3,62 milliards. Pour le quatrième trimestre, Priceline vise un bénéfice par action ajusté compris entre 12,20 et 12,80 dollars.

TESLA MOTORS

Le PDG de Tesla Elon Musk a conclu un accord de rachat de Grohmann Engineering, l'un des spécialistes allemands de l'automatisation des moyens de production. Les conditions financières de l'opération n'ont pas été dévoilées mais elles devraient générer le recrutement d'un millier d'ingénieurs et techniciens en Allemagne d'ici deux ans. Par cette acquisition, Tesla souhaite améliorer ses systèmes de fabrication automatisés.

VALEANT

Valeant a abaissé l'ensemble de ses perspectives annuelles. Le laboratoire pharmaceutique vise un bénéfice par action ajusté désormais compris entre 5,30 et 5,50 dollars contre une précédente fourchette de 6,60 à 7 dollars. Son chiffre d'affaires est quant à lui attendu entre 9,55 et 9,65 milliards de dollars contre une précédente estimation de 9,9 à 10,1 milliards. Valeant a fait cette mise à jour après avoir vu ses résultats passer dans le rouge au troisième trimestre : sa perte nette a été de 1,2 milliard de dollars à comparer avec un bénéfice de 49,5 millions un an plus tôt.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant