Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Le pétrole et la Chine stressent de nouveau les marchés

le
0

(AOF) - L'aversion au risque fait un retour remarqué sur les marchés financiers mondiaux. Après une première alerte hier, et alors que les principales places européennes perdent plus de 2%, Wall Street est attendu en baisse de près de 1% à l'ouverture. Les ingrédients sont toujours les mêmes : le cours du pétrole continue à baisser alors que la perspective d'une baisse de la production mondiale s'éloigne et la Chine est intervenue pour dévaluer sa monnaie en abaissant le cours pivot du yuan. Les futures sur le Dow Jones et le Nasdaq perdent respectivement 0,99% à 16 234 pts et 1,27% à 4 106,25 pts.

Hier à Wall Street

En léger recul dès le début de la séance en raison de prises de bénéfices - le S&P a clos vendredi sa meilleure semaine depuis le début de l’année et enchainé une hausse supplémentaire lundi - les marchés américains ont précipité leur baisse en raison de la chute des cours du pétrole. Ces derniers ont perdu environ 4% après des déclarations des ministres iranien et saoudien estimant qu’une baisse de la production n’avait aucune chance de se produire. Seul un gel serait éventuellement envisageable. Le Dow Jones a perdu 1,14% à 16 431,78 pots et le S&P 1,25% à 1 921,27 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l'indice flash des directeurs d'achats (PMI) Markit Services pour février sera publié à 15h45. Il sera suivi à 16h00 par le nombre de ventes de logements neufs en janvier.

Les valeurs à suivre

BLACKBERRY

Blackberry a annoncé l'acquisition de la société britannique Encription Limited le 19 février dernier. Le groupe canadien souhaite approfondir sa sécurité mobile dans le cadre de nouvelles pratiques professionnelles de cybersécurité. Enscription permettra à Blackberry de bénéficier de ses compétences techniques en matière de logiciels de sécurité mobile.

DREAMWORKS ANIMATION

Dreamworks Animation a publié un chiffre d'affaires et un bénéfice trimestriels meilleurs que prévu au 4ème trimestre 2015. Le producteur américain de films et séries télévisées d'animation a fait état d'un résultat net part du groupe de 42,1 millions de dollars contre une perte nette en 2014 de 263,2 millions de dollars. Le bénéfice net par action est ressorti, hors éléments exceptionnels, à 0,55 dollar alors que le consensus Zack tablait à 0,17 dollar. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 319,335 millions de dollars, les analystes attendaient 272,2 millions de dollars.

HONEYWELL/UNITED TECHNOLOGIES

Honeywell International annonce être en négociation avec United Technologies (UTC). La firme américaine spécialisée notamment dans l'industrie nucléaire, estime qu'une éventuelle fusion avec le conglomérat américain UTC, permettrait de réaliser des réductions des coûts de l'ordre de 3,5 milliards de dollars. Il juge par ailleurs que les autorisations réglementaires ne devraient pas constituer un "obstacle significatif" à une telle transaction.

LOWE'S

Lowe's a vu son bénéfice net chuter au quatrième trimestre 2015, passant de 450 à 11 millions de dollars. Le bénéfice par action est ressorti à 1 cent pour les trois derniers mois de l'exercice clos fin janvier. Ajusté des éléments exceptionnels, il s'est élevé à 59 cents en ligne avec le consensus. Le chiffre d'affaires du distributeur a augmenté de son côté de 5,6% à 13,2 milliards alors que les analystes anticipaient 13,05 milliards. Les ventes à magasins comparables ont progressé de 5,2%.

TARGET

Les comptes du distributeur Target sont repassés dans le vert au quatrième trimestre clos fin janvier de son exercice 2015 avec un bénéfice net de 1,42 milliard de dollars, à comparer avec une perte nette de 2,64 milliards un an plus tôt à la même époque. Le bénéfice par action est ressorti à 2,32 dollars. Ajusté des éléments exceptionnels, il s'est élevé à 1,52 dollar, en ligne avec la fourchette de prévision du groupe de 1,48-1,58 dollar, mais sous le consensus des analystes de 1,54 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel de Target s'est effrité de son côté de 0,6% à 21,62 milliards.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant