Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Le pétrole aide à patienter avec le rapport sur l'emploi

le
0

(AOF) - Les marchés américains devraient ouvrir proches de l'équilibre. Ils devraient d'abord bénéficier de l'annonce d'une nette baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage (249 000 enregistrées contre 257 000 attendues et 254 000 la semaine précédente) à la veille du très sensible rapport sur l'emploi de septembre. Ce dernier fait partie des indicateurs particulièrement suivis par la Fed dans le cadre de sa politique monétaire. Ensuite, le cours du pétrole semble décidé à grimper après une matinée d'hésitation. Les futures cèdent 0,12% sur le Dow Jones et le Nasdaq à 18 180 et 4 868,25 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont rebondi après deux séances consécutives de repli, soutenus par la hausse des cours du pétrole. La baisse supérieure aux attentes des stocks aux Etats-Unis a permis au prix du baril de gagner 2% en début de séance américaine et ainsi de soutenir le secteur. Les investisseurs ont aussi bien réagi à l’annonce d’une accélération de la croissance dans les services en septembre. Ils attendent désormais la statistique phare de la semaine : les chiffres de l’emploi vendredi. Le Dow Jones a gagné 0,62% à 18 281,03 points et le S&P 500 s’est adjugé 0,43% à 2 159,73 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, 249 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière, après 254 000 la semaine précédente. Le consensus Reuters en attendaient 257 000.

Les valeurs à suivre

CISCO

Trois mois après la signature d'un partenariat stratégique, Cisco et Thales proposent une solution souveraine innovante de lutte contre les attaques qui permet une détection plus performante, une analyse simplifiée des incidents de sécurité et donc une remédiation plus rapide. Cette solution conjugue les savoir-faire des deux groupes pour mieux protéger les systèmes d'information des Opérateurs d'Importance Vitale (OIV) contre les cybermenaces.

DIALOG SEMICONDUCTOR

Le fabricant de semi-conducteurs Dialog Semiconductor a indiqué que ses ventes du troisième trimestre s'élèvent à environ 345 millions de dollars, 13% au dessus de sa prévision moyenne et en hausse de 5% par rapport à l'année dernière. Fin juillet, le groupe avait indiqué viser des revenus compris entre 290 et 320 millions de dollars. Dialog Semiconductor a bénéficié de commandes dans les télécoms, qui ont été avancées du quatrième au troisième trimestre

LAM RESEARCH/KLA TENCOR

L’équipementier pour le secteur des semi-conducteurs Lam Research a annoncé qu’il renonçait à racheter son concurrent KLA Tencor pour environ 10,6 milliards de dollars. Le groupe technologique a mis en cause les commentaires des autorités de régulation à propos de ce rapprochement.

MONSANTO

Le Parlement européen s'est opposé jeudi par un vote au projet de la Commission d'autoriser cinq organismes génétiquement modifiés (OGM) au sein de l'Union européenne, les maïs Bt11 (du suisse Syngenta), 1507 (de l'américain Pioneer) et MON810 (graines et produits de Monsanto), ainsi que du coton résistant au glyphosate. Les députés ont à nouveau appelé à la réforme de la procédure d'autorisation européenne des OGM.

PFIZER

Pfizer a cédé son activité mondiale de soins par perfusions Hospira Infusion Systems (HIS) pour un milliard de dollars au fabricant de matériel médical ICU Medical. Le géant américain de la pharmacie touchera 600 millions de dollars en numéraire et près de 400 millions de dollars en actions ordinaires ICU Medical nouvellement émises.

STAPLES/APPLE

Staples a fait savoir que les clients de son site mobile peuvent désormais utiliser le service de paiement mobile d'Apple, Apple Pay. Ce dernier est notamment relié au dispositif d'authentification par empreinte digitale de la Pomme Touch ID. Le spécialiste des fournitures de bureau propose déjà Apple Pay aux utilisateurs de son application pour iPhone et aux clients de ses magasins physiques.

WALMART

Tenant aujourd'hui une réunion investisseurs, WalMart confirme sa prévision d'un bénéfice par action 2017 compris entre 4,29 et 4,49 dollars. En données ajustées, ce dernier est attendu entre 4,15 et 4,35 dollars pour l'exercice en cours du premier distributeur mondial. Pour l'exercice 2018, WalMart anticipe un bénéfice par action à peu près stable par rapport au bénéfice par action ajusté de 2017. Le management de WalMart a mis en avant les tendances sous-tendant son activité : une dynamique solide aux Etats-Unis, une croissance solide au Mexique et au Canada et des investissements digitaux.

YUM BRANDS

Yum Brands, la maison-mère de KFC et Taco Bell, a annoncé un repli inattendu de ses ventes en Chine au troisième trimestre, mettant en cause l'impact sur la fréquentation de ses magasins des manifestations provoquées par le rejet des revendications de Pékin sur des îles en mer de Chine méridionale. A données comparables, son activité en Chine a reculé de 1% alors qu'elle était attendue en progression de 4,1%, selon le consensus Metrix. La filialisation de ses activités chinoises est sur la bonne voie et elles seront cotées sur le Nyse au 1er novembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant