Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Le Brexit continue de tourmenter les marchés

le
0

(AOF) - Dans le sillage des Bourses européennes, les marchés actions américains devraient prolonger leur baisse ce lundi. La prudence continue d'être de mise après l'annonce de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Les investisseurs s'inquiètent du calendrier de cette sortie et de son impact sur la croissance européenne et mondiale. Au chapitre des valeurs, des dissensions semblent apparaître au sein du conseil d'administration de Tesla concernant le rachat de SolarCity. Vers 14h30, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 cèdent respectivement 0,74% à 2 003,5 points et 0,84% à 4 225,75 points.

 Vendredi à Wall Street

L'onde de choc du Brexit a évidemment traversé l'Atlantique et secoué Wall Street. Avec le départ des Britanniques de l'Union européenne, les Etats-Unis vont perdre un de leurs principaux alliés politiques. Les marchés s'inquiètent aussi du risque de dislocation de l'UE. Toutefois, la Fed a tenté de rassurer en se disant prête à intervenir pour assurer la liquidité du système financier. Le Brexit va sans doute l'inciter à ajourner encore le resserrement de sa politique monétaire. Le Dow Jones a perdu 3,39% à 17 400,75 pts (-2,27% sur la semaine) et le S&P500 3,59% à 2 037,41 pts (-2,21%).

Les chiffres macroéconomiques

Le déficit de la balance commerciale américaine s'est creusé en mai. Il s'est établi à 60,6 milliards de dollars après 57,5 milliards en avril. Les économistes tablaient sur 59,2 milliards.

Les valeurs à suivre

FMC TECHNOLOGIES

Technip et FMC Technologies ont annoncé que l'opération de fusion en cours entre les deux sociétés a reçu une décision de non-opposition de la part des régulateurs en charge du contrôle des concentrations aux Etats-Unis au titre de la loi Hart-Scott-Rodino Antitrust Improvements de 1976 (Loi HSR), concluant ainsi la revue de l'opération aux Etats-Unis au titre de la Loi HSR.

INTEL

Intel aurait l'intention de vendre sa filiale de cyber-sécurité Intel Security pour 7,7 milliards de dollars selon le Financial Times. L'entreprise américaine aurait discuté avec des banquiers pour vendre cette filiale qui conçoit des logiciels anti-virus, anciennement connu sous le nom de McAfee, a révélé le journal. De son côté, Intel n'a pas souhaité faire des commentaires.

MEDTRONIC

Medtronic a annoncé le rachat de HeartWare International pour un montant de 1,1 milliard de dollars, afin de se développer sur les technologies médicales pour traiter les patients atteints d'insuffisance cardiaque. Medtronic va payer 58 dollars par action pour ce rachat, soit près du double du cours de clôture de HeartWare de 29,98 dollars. Les conseils d'administration des deux sociétés ont approuvé à l'unanimité la transaction, qui devrait être finalisée au cours du deuxième trimestre de Medtronic clos le 28 octobre prochain.

STARBUCKS

Starbucks et le groupe indien Tata ont signé un nouveau partenariat qui prévoit notamment la distribution d'un café en provenance directement d'Inde dans le Starbucks de Seattle, aux Etats-Unis. De plus, l'accord prévoit une augmentation des capacités de production du groupe pour fournir ses cafés en Inde. L'usine installée sur les terres de Tata en 2013 va donc être la principale bénéficiaire de ces investissements.

TESLA MOTORS

Deux membres du conseil d'administration (proches de Elon Musk) de Tesla Motors auraient renoncé à participer aux votes sur l'offre de rachat pour SolarCity. Mercredi dernier, Tesla Motors avait chuté de plus de 7% après avoir confirmé son OPA sur SolarCity, un fabricant de panneaux solaires. Le PDG Elon Musk, qui détient 22% du capital de sa cible, a assuré que cette acquisition était justifiée d'un point de vue stratégique, lui permettant de se renforcer sur le marché des énergies renouvelables.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant