Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La pause après les records

le
0

(AOF) - Après avoir inscrit de nouveaux records hier, les indices américains devraient faire une pause aujourd’hui. Ils sont attendus en légère baisse, selon les futures. L’or noir qui a repris des couleurs ces derniers jours est lui aussi en mode pause. Mais tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne : Home Depot et Coty devraient échapper à la baisse grâce à leurs résultats. Un peu plus de 30 minutes avant les premiers échanges, les futures sur le S&P 500 et le Nasdaq Composite perdent respectivement 0,21% à 2 181,50 points et 0,18% à 4 815,25 points.

Hier à Wall Street

Nouveaux records pour les indices et hausse du pétrole. Les jours de suivent et se ressemblent à Wall Street puisque la physionomie de la séance d'hier est sensiblement la même que celle des séances précédentes. Avec des agendas macro et corporate désormais quasiment vides, les mouvements sur le cours du brut gardent leur rôle de guides de la tendance. Pour l'heure les cours sont plutôt orientés à la hausse alors que persistent des rumeurs d'un plafonnement de la production de l'OPEP. Le Dow Jones a gagné 0,32% à 18 636,05 points et le S&P500 s'est adjugé 0,28% à 2 190,15 points.

Les chiffres macroéconomiques

1,211 million de mises en chantier ont été enregistrées en rythme annuel en juillet, un chiffre supérieur au consensus Reuters de 1,18 million. Le chiffre de juin a été révisé de 1,189 million à 1,186 million. En juillet, 1,152 million de permis de construire ont été délivrés en rythme annuel en juillet, un chiffre inférieur au consensus Reuters de 1,16 million. Le chiffre de juin a été confirmé à 1,153 million.

Les prix à la consommation étaient stables en juillet, conformément aux attentes. Hors les éléments volatils que sont l’énergie et l’alimentation, ils ont progressé de 0,1% alors qu’ils étaient attendus en hausse de 0,2%.

La production industrielle et le taux d'utilisation des capacités de production en juillet seront connus à 15h15.

Les valeurs à suivre

COTY

Le fabricant américain de produits de beauté Coty a présenté des comptes plus solides qu’anticipé. Au quatrième trimestre, clos fin juin, le groupe a essuyé une perte nette de 31 millions de dollars contre un bénéfice net de 21 millions de dollars, un an plus tôt. Hors exceptionnels, la firme a dégagé un bénéfice de 13 cents par action contre un consensus FactSet de 6 cents par action. Les revenus du parfumeur ont progressé de 6% à 1,076 milliard de dollars alors que les analystes tablaient sur 1,05 milliard. Ils ont augmenté de 8% à taux de change constants.

AIG

American International Group (AIG) a annoncé la cession de son activité d’assurance hypothécaire, United Guaranty Corporation, à Arch Capital Group pour environ 3,4 milliards de dollars, dont 2,2 milliards en numéraire et le solde en actions. Mis sous pression par des actionnaires activistes, dont Carl Icahn, pour maigrir, AIG a annoncé en janvier une série de décisions stratégiques afin de parer l’attaque. Il avait annoncé dans ce cadre la séparation de son activité d'assurance hypothécaire.

PRAXAIR

Si Air Liquide pensait s'être mis à l'abri de ses concurrents en payant le prix fort pour acquérir Airgas et ainsi devenir le numéro un mondial des gaz industriels, le groupe français pourrait déchanter. En effet, selon le Wall Street Journal et Reuters, l'américain Praxair et l'allemand Linde mèneraient des discussions sur un éventuel rapprochement qui permettrait à l'entité fusionnée de s'imposer comme leader du secteur. Il afficherait une capitalisation de 60 milliards de dollars.

HOME DEPOT

Comme il l'avait déjà fait lors de la publication de ses résultats du premier trimestre, Home Depot a une fois encore relevé sa prévision de bénéfice par action 2016. Le distributeur vise désormais 6,31 dollars par action cette année contre une précédente estimation de 6,27 dollars. Home Depot a en revanche maintenu sa prévision de croissance des ventes : +6,3% cette année et 4,9% à surfaces comparables.

BERKSHIRE HATHAWAY/APPLE

Berkshire Hathaway a nettement accru sa participation dans Apple, selon un document déposé auprès de la SEC. La société d'investissement de Warren Buffett possédait 15,23 millions d’actions du fabricant de l’iPhone représentant 1,46 milliard de dollars à fin juin contre 9,81 millions d’actions à la fin du premier trimestre. L’accroissement de cette participation a été dévoilé à l'occasion de la publication du rapport 13F-HR auprès de la SEC.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant