Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La macro à l'honneur, en attendant la Fed

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains devraient ouvrir en petite hausse en attendant le discours de Janet Yellen, à Harvard. Les investisseurs tenteront de percevoir dans les propos de la présidente de la Fed des signes augurant d'une éventuelle hausse des taux le mois prochain. A cet égard, la révision à la hausse de la croissance du PIB au deuxième trimestre conforte un tel scénario. Côté valeurs, le géant américain des jeux vidéo GameStop a publié des prévisions décevantes. Vers 14h45, les futures sur le S&P500 et le Nasdaq gagnent respectivement 0,07% à 2 091,7 pts et 0,16% à 4 498,5 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont clôturé en ordre dispersé. Les investisseurs ont repris leur souffle après deux séances consécutives de hausse dans le sillage des cours du pétrole. Wall Street a par ailleurs digéré trois nouveaux indicateurs économiques meilleurs que prévu qui confirment l'accélération de la reprise américaine et renforcent un peu plus la probabilité d'une hausse des taux le mois prochain. Le Dow Jones a reculé de 0,13% à 17 8828,29 points tandis que le Nasdaq Composite a gagné 0,14% à 4 901,77 points.

Les chiffres macroéconomiques

En deuxième estimation, la croissance du premier trimestre aux Etats-Unis est ressortie à 0,8% contre un consensus de +0,9% après +0,5% en première estimation.

L'indice définitif de la confiance du consommateur (Michigan) en mai est attendu à 16h aux Etats-Unis.

Les valeurs à suivre

GAMESTOP

GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, est attendu en repli à Wall Street en raison de perspectives décevantes. Au deuxième trimestre, clos fin juillet, il vise un bénéfice par action compris entre 23 et 30 cents pour des ventes à surface comparable en recul de 4% à 7%. Le marché anticipait 33 cents. GameStop a confirmé ses objectifs annuels d’un bénéfice par action de 3,9 à 4,05 dollars pour un chiffre d’affaires au pire en retrait de 3% et au mieux stable.

MCDONALD'S

McDonald's a annoncé la nomination de Enrique Hernandez comme président non-exécutif du Conseil d'administration suite à l'Assemblée générale. Hernandez est administrateur indépendant du groupe de restauration rapide depuis 1996 et présidait son Comité d'audit. Il succède à Andrew McKenna qui a quitté son poste après 25 ans comme administrateur, dont 12 comme président. 

TEREX

Signé en août dernier, l'accord de fusion entre Konecranes et Terex va pouvoir entrer en vigueur et l'opération devrait pouvoir être menée à bien après le retrait de l'offre du chinois Zoomlion. Ce dernier avait proposé en mars dernier 31 dollars par action, relevée par rapport à une première offre de 30 dollars déposée en janvier. De son côté, Konecranes a déposé une offre intégralement en actions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant