Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - La baisse va se prolonger, les actifs risqués délaissés

le
0

(AOF) - Dans le sillage des places européennes qui creusent leurs pertes en ce début d'après-midi, les marchés américains sont attendus en baisse pour leur deuxième séance de la semaine. Un regain d'inquiétudes sur les conséquences du Brexit et des statistiques mitigées pénalisent les actifs risqués depuis le début de la semaine. Si les actions subissent des dégagements, le pétrole, qui a perdu 5% depuis lundi, est également mal orienté : le WTI cote 46,02 dollars et le Brent juste au-dessus de 47 dollars. Les futures perdent 0,57% à 17 660 points sur le Dow Jones et 0,64% à 4 376 points sur le Nasdaq

Hier à Wall Street

Après une semaine record malgré le Brexit et un long week-end de trois jours, Wall Street a repris hier sous le signe de la baisse. Dans le sillage des places européennes, les marchés américains ont enregistré des prises de bénéfices mais aussi un regain d'inquiétude liée au contexte macroéconomique. Le baril de brut a chuté de plus de 4% tandis que la Banque d'Angleterre a reconnu que le Brexit faisait peser un risque de ralentissement sur l'économie britannique. De plus, les commandes à l'industrie ont déçu. Le Dow Jones a perdu 0,61% à 17 840,62 pts et le S&P500 0,68% à 2 088,55 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Le déficit commercial américain s'est élevé à -41,14 milliards de dollars en mai contre -37,4 milliards en avril. Le consensus Reuters était de -40 milliards de dollars.

Aux Etats-Unis, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Markit Services de juin sera publié à 15h45 et l'indice ISM Services de juin à 16h00.

A 20h00, la Fed publiera le compte-rendu de son dernier comité de politique monétaire.

Les valeurs à suivre

MEDIVATION

Medivation a accepté d'ouvrir ses comptes à Sanofi en vue d'un éventuel rachat. Le groupe français a accepté de signer des accords confidentiels qui l'obligent notamment à renoncer à sa procédure de révocation et de remplacement du conseil d'administration de la biotech américaine spécialisée dans l'oncologie. Cette dernière a également signé d'autres accords de confidentialité avec des concurrents du français. Medivation a également révélé que, peu avant la décision d'entrée en discussions, il avait rejeté une deuxième offre de Sanofi.

TWITTER

Twitter a annoncé la nomination de Bret Taylor à son conseil d'administration. Depuis septembre 2012, il était directeur général (CEO) de Quip, un éditeur de logiciels de productivité. Il a cofondé cette société après avoir quitté Facebook qu'il avait rejoint en août 2009, lorsque le réseau social a racheté FriendFeed qu'il dirigeait.

VALEANT PHARMACEUTICALS

Bausch + Lomb, filiale de Valeant Pharmaceuticals International, et Nicox S.A. ont annoncé la publication dans l'American Journal of Ophthalmology des résultats d'une étude de phase 3 avec la solution ophtalmique de latanoprostène bunod (LBN) à 0,024%. LBN 0,024% est un collyre administré une fois par jour en monothérapie pour réduire la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire.

WALGREENS

Walgreens Boots Alliance a enregistré au troisième trimestre (clos le 31 mars) un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars ou 1,01 dollar par action. Un an plus tôt, la chaîne de pharmacie avait réalisé un bénéfice de 1,3 milliard soit 1,18 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, Walgreens a dévoilé un bénéfice par action de 1,18 dollar alors que le consensus Zacks tablait sur 1,14 dollar. Sur ce troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe est passé de 29,5 milliards à 28,8 milliards de dollars, toutefois inférieur aux attentes du marché (29,9 milliards).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant