Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - L'optimisme perdure, Microsoft en plein écran

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains sont attendus en hausse à l'ouverture ce mercredi. Les indices sont donc sur la voie de nouveaux records. L'optimisme des investisseurs reste alimenté par la publication d'indicateurs économiques encourageants et de résultats d'entreprises globalement rassurants. Hier soir, Microsoft a ainsi dévoilé des comptes trimestriels supérieurs aux attentes, une performance qui devait soutenir le secteur technologique. Vers 14h55, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent 0,19% à 2 162,75 points et 0,24% à 4 617,75 points.

 

Hier à Wall Street

Les marchés actions ont terminé en ordre dispersé, pénalisés par le regain de craintes concernant la croissance mondiale. Côté valeurs, c'était au tour de Goldman Sachs de publier ses résultats trimestriels qui sont ressortis décevants par rapport à ceux de ses concurrents. Côté statistiques, les investisseurs se sont contentés des mises en chantier de logements et des permis de construire aux Etats-Unis qui se sont révélés meilleurs qu'attendu en juin. A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,14% à 18 559,01 pts mais l'indice Nasdaq a perdu 0,38% à 5 036,37 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Aucun indicateur n'est attendu.

Les valeurs à suivre

MICROSOFT

Microsoft est attendu en hausse au lendemain de résultats supérieurs aux attentes, sa stratégie de développement dans l'informatique dématérialisée portant ses fruits. Au quatrième trimestre, clos fin juin, le numéro un mondial des logiciels a généré un bénéfice net de 3,12 milliards de dollars, soit 39 cents par action, contre une perte nette de 3,2 milliards de dollars, soit 40 cents, un an plus tôt. Le groupe avait à l'époque enregistré une charge pour dépréciation d'actifs de 7,5 milliards de dollars liée à son activité téléphones mobiles rachetée à Nokia.

MORGAN STANLEY

Comme la plupart des banques américaines, Morgan Stanley a dévoilé des résultats en repli, mais meilleurs que prévu. Au deuxième trimestre, son bénéfice net part du groupe a reculé de 14% à 1,43 milliards de dollars, soit 75 cents par action. Il a cependant dépassé le consensus Reuters s’élevant à 59 cents. Ses revenus ont reculé de 9% à 8,91 milliards de dollars, dépassant là encore les attentes du marché de 8,3 milliards de dollars.

UNITED CONTINENTAL

La compagnie aérienne United Continental a présenté des bénéfices un peu supérieurs aux attentes au deuxième trimestre. Le bénéfice net a chuté de 50,7% à 588 millions de dollars ou 1,78 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 2,61 dollars, soit 1 cent de mieux qu'attendu. Le chiffre d'affaires a reculé de 5,2% à 9,4 milliards de dollars. Ce trimestre, les revenus sont anticipés en retrait de 5,5% à 7,5%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant