Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - L'optimisme perdure

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains devraient prolonger leur rebond ce jeudi, soutenus par des cours du pétrole au-dessus de 50 dollars et des indicateurs économiques encourageants. La baisse plus marquée que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage et la hausse supérieure au consensus des commandes de biens durables en avril confirment l'accélération de la reprise américaine et renforcent un peu plus la probabilité d'une hausse des taux le mois prochain. 35 minutes avant la cloche, les futures sur S&P500 et Nasdaq100 gagnent 0,07% à 2 088,75 points et 0,11% à 4 479,50 points.

Hier à Wall Street

Comme à Paris, Londres ou Francfort, le rally vers les actions continue à New York ! Wall Street a encore nettement progressé dans un contexte de retour de l’appétit pour le risque. D’abord, les investisseurs ont accepté la remontée sans doute inéluctable des taux de la Fed en juin et y voient un signe de la solidité de la reprise aux Etats-Unis. Ensuite, cette perspective soutient le secteur sensible des banques. Enfin, la hausse du cours du pétrole, repassé hier soir au-dessus des 50 dollars, rassure. Hier, le Dow Jones a gagné 0,82% à 17 851,51 pts et le S&P500 0,70% à 2 090,54 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Les commandes de biens durables ont progressé de 3,4% en avril, une progression supérieure au consensus Reuters de +0,5%. Hors transport, elles ont augmenté de 0,4% alors qu’elles étaient attendues en hausse de 0,3%.

268 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées aux Etats-Unis la semaine dernière, soit 10 000 de moins que la semaine précédente. Le consensus Reuters s’élevait à 275 000.

Les promesse de ventes immobilières en avril tomberont à 16h.

Les valeurs à suivre

ABERCROMBIE AND FITCH

Abercrombie & Fitch a divisé sa perte nette par près de deux au premier trimestre, à -39,6 millions de dollars contre -63,2 millions un an plus tôt, soit une perte de 59 cents par action. Cette dernière est plus importante que prévu : le consensus était de -50 cents par titre. Les revenus trimestriels de la chaine de prêt-à-porter ont reculé de 3% à 685,5 millions de dollars, alors que les analystes les attendaient à 705,9 millions. A magasins comparables, les ventes trimestrielles d'Abercrombie & Fitch ont baissé de 4%.

COSTCO WHOLESALE

Le grossiste américain Costco Wholesale a vu son bénéfice net augmenter de 5,6% au troisième trimestre clos début mai à 545 millions de dollars, soit 1,24 dollar par action. Les analystes attendaient 1,22 dollar par titre. Le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé de son côté à 26,76 milliards de dollars (consensus : 27,07 milliards) en croissance de 2,5%, dont 26,15 milliards de ventes dans ses magasins (+2,5%). A magasins comparables, ces dernières ont stagné. A magasins comparables, hors essence et changes, elles ont augmenté de 3%.

DOLLAR GENERAL

Le discounter Dollar General a enregistré une croissance de 16% de son bénéfice net au premier trimestre clos fin avril à 295,12 millions de dollars, soit 1,03 dollar par action. Ses ventes trimestrielles ont augmenté de 7% (+2,2% à magasins comparables) à 5,265 milliards de dollars. Les analystes attendaient un bénéfice par action de 94 cents par action et un chiffre d'affaires de 5,28 milliards. Dollar General versera un dividende de 25 cents par action payable le 29 juin.

HP INC

HP Inc, société spécialisée dans les ordinateurs personnels et les imprimantes, a dévoilé des résultats meilleurs que prévu, mais des ventes décevantes. Au deuxième trimestre, clos fin avril, elle a réalisé un bénéfice net de 629 millions de dollars, soit 36 cents par action, contre un bénéfice net de 1,01 milliard de dollars, soit 55 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 41 cents par action, dépassant de 3 cents le consensus Thomson Reuters.

LIONS GATE

Lions Gate Entertainment, le studio qui a produit le film "The Hunger Games”, a présenté des comptes meilleurs que prévu au quatrième trimestre. Sur cette période close fin mars, son bénéfice net a atteint 10,9 millions de dollars, soit 7 cents par action, contre 19,6 millions de dollars ou 14 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 27 cents. Le consensus Zacks Investment Research s'élevait à -2 cents.

NETAPP

Le spécialiste du stockage informatique NetApp a présenté des résultats et perspectives décevants. Au quatrième trimestre, clos fin avril, le groupe a enregistré une perte nette de 8 millions de dollars, soit 3 cents par action, contre un bénéfice net de 135 millions de dollars (43 cents par action) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 55 cents, inférieur de 3 cents au consensus. Le chiffre d'affaires a, lui, reculé de 10,4% à 1,38 milliard de dollars. Wall Street visait 1,4 milliard de dollars.

SEARS

Le distributeur Sears Holding a dévoilé une perte trimestrielle plus importante qu’anticipé. Au premier trimestre, clos fin avril, sa perte nette s’est élevée à 471 millions de dollars, soit 4,41 dollars par action, contre une perte de 303 millions de dollars ou 2,85 dollars par action, un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, la perte par action est tombée à 1,86 dollar. Dans le même temps, le chiffre d’affaires a baissé de 8,3% à 5,39 milliards de dollars. Il a reculé de 6,1% à surface comparable.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant