Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - L'effet Yellen se prolonge

le
0

(AOF) - Wall Street devrait poursuivre sur sa lancée. Les marchés continuent d'être soutenus par les propos accommodants de Janet Yellen. Toujours aussi "colombe", la présidente de la Fed a défendu hier l'hypothèse d'un relèvement très graduel des taux directeurs de la banque centrale. A trois semaines de la prochaine réunion de politique monétaire, Janet Yellen semble valider le scénario d'une absence de décision à la réunion d'avril. Vers 15h, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent respectivement 0,57% à 2 059 points et 0,68% à 4 488,25 points.

Hier à Wall Street

Cette fois, Janet Yellen a répondu aux attentes des marchés. Alors que la précédente intervention de la présidente de la Fed n’avait pas vraiment rassuré les investisseurs, le discours qu’elle a tenu hier a redonné de l’entrain à des indices qui en manquaient singulièrement. Janet Yellen a de nouveau délivré un message de prudence concernant son programme de resserrement monétaire. Dans le même temps, elle a semblé moins alarmiste quant à l’impact des risques liés au pétrole et à la Chine sur l’économie américaine. Le Dow Jones a gagné 0,56% à 17 633,11 pts et le S&P500 0,88% à 2 055,01 pts.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, le secteur privé a créé 200 000 emplois en mars contre un consensus de 196 000 après 205 000 créations d'emplois en février (chiffre révisé de 214 000), selon ADP.

Les valeurs à suivre

ACADIA PHARMACEUTICALS

Acadia Pharmaceuticals a annoncé que le comité consultatif de la FDA avait autorisé la mise sur le marché du Nuplazid (pimavanserin), un traitement développé par le laboratoire contre les psychoses associées à la maladie de Parkinson. A la suite de cette annonce, le titre a grimpé de 23% à 29,30 dollars en après-Bourse. La décision de la FDA est attendue le 1er mai. En règle générale, la FDA suit la recommandation de son comité consultatif.

LULULEMON ATHLETICA

Lululemon Athletica a enregistré au quatrième trimestre, clos fin janvier, de l'exercice 2015 un bénéfice net de 117,41 millions de dollars, soit 85 cents par action. Les analystes anticipaient un bénéfice par action de 80 cents. Les revenus du spécialiste des équipements de yoga ont progressé de leur côté de près de 17% (+11% à magasins comparables) à 704,27 millions de dollars. Là encore, ils ont dépassé le consensus de 692,2 millions.

STATE STREET / GENERAL ELECTRIC

State Street a acquis GE Asset Management, la filiale de gestion d'actifs de General Electric, pour un montant de 485 millions de dollars. Cette branche, qui comprend les plans de retraite des salariés de GE aux Etats-Unis, gère plus de 100 milliards de dollars d'actifs. State Street comptait fin décembre 28 000 milliards de dollars d'actifs sous conservation et administration et 2 000 milliards de dollars d'actifs sous gestion.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant