Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Calme plat avant les résultats

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains sont attendus en légère hausse à l'ouverture ce lundi. La séance devrait être calme en l'absence d'indicateurs économiques. Les investisseurs se préparent par ailleurs aux résultats d'entreprises pour le premier trimestre. Conformément à la tradition, Alcoa ouvrira le bal ce soir. Toujours au chapitre des valeurs, Yahoo! connaît le nom d'un nouveau candidat potentiel à la reprise de ses actifs Internet : le groupe de presse britannique Daily Mail. Vers 14h45, les futures sur S&P500 et Nasdaq100 gagnent respectivement 0,42% à 2 049 points et 0,46% à 4 4 489 pts.

Vendredi dernier à Wall Street

Les indices actions n'ont pu compter que sur le bond des cours du pétrole pour accrocher une légère hausse vendredi soir. Le compartiment des matières premières a logiquement profité de cette hausse, tirant vers le haut l'ensemble de la cote. Néanmoins, l'effet positif du rebond des cours du brut a été nuancé par la proximité de la saison des résultats trimestriels : Alcoa commence ce lundi avant les banques. Le Dow Jones et le S&P500 ont cédé 0,98% à 17 541,96 pts et 1,20% à 2 041,91 pts. Sur la semaine, le bilan aux États-Unis est négatif : le Dow Jones a perdu 0,90% tout comme le S&P 500.

Les chiffres macroéconomiques

Aucune publication n'est attendue.

Les valeurs à suivre

ALCOA

Alcoa publiera ses résultats du premier trimestre 2016 ce lundi après la clôture de Wall Street. Le fabricant d'aluminium entame ainsi comme de coutume la saison des publications d'entreprises aux Etats-Unis. Les analystes interrogés par FactSet prévoient un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, de 2 cents, en net repli par rapport aux 28 cents dégagés au premier trimestre 2015. Estimize, qui interroge des analystes mais aussi des responsables de hedge-fund et des courtiers, est plus optimiste avec un consensus de 4 cents.

NORFOLK SOUTHERN CORP

Canadian Pacific Railway a abandonné son projet de rachat de Norfolk Southern 28 milliards de dollars, quasiment six mois après avoir lancé une offre hostile sur le quatrième opérateur ferroviaire aux Etats-Unis. En décembre dernier, Norfolk Southern avait rejeté une nouvelle offre de rachat du canadien, la jugeant "très inadéquate".

YAHOO !

Après Google, Time et Verizon, le Daily Mail est lui aussi intéressé par les actifs internet de Yahoo !. Le groupe britannique de médias a confirmé des discussions avec des partenaires en vue de formuler une offre. Cette acquisition renforcerait l'offre du groupe, présent en ligne grâce notamment aux sites DailyMail.com et MailOnline. Elle permettrait d'augmenter son exposition au marché publicitaire américain et de réduire sa dépendance aux recettes de la presse imprimée britannique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant