Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - A l'équilibre

le
0

(AOF) - Les marchés actions américains devraient ouvrir à l'équilibre, jouant la prudence avant le discours de Janet Yellen à 16 heures. Le pétrole, en net repli hier en raison de l'échec de la réunion d'Alger, rebondit sur des rachats à bon compte. Au chapitre des valeurs, les commandes de Nike ont été pénalisées par la faiblesse de ses activités de baskets et à une forte concurrence en Amérique du Nord. Quelques minutes avant les premières transactions, les futures sur S&P500 perdent 0,01% à 2,152n5 pts tandis que Nasdaq gagnent 0,04% à 4,862,5 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont rebondi malgré la baisse des cours du pétrole alors que l’Arabie saoudite a déclaré que la réunion d’Alger serait seulement consultative. Les investisseurs sont rassurés par la victoire d'Hilary Clinton au premier débat présidentiel. Les statistiques du jour ont, elles, surpris favorablement, notamment la confiance des consommateurs qui a atteint un pic de 9 ans. Les principales valeurs technologiques ont bénéficié d'une étude positive de JPMorgan. Le Dow Jones a gagné 0,74%, à 18 228,30 points tandis que le Nasdaq Composite s’est adjugé 0,92% à 5 305,71 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables en août sont ressorties nulles contre un consensus de -1,9%. Elles étaient en hausse de 3,6% le mois précédent (révisé de +4,4%).

A 16h, Janet Yellen sera auditionnée devant la Commission des affaires financières de la Chambre des Représentants.

Les valeurs à suivre

BLACKBERRY

A l’occasion de la publication de ses comptes du deuxième trimestre, clos fin août, BlackBerry a annoncé avoir signé un accord de licence avec le groupe indonésien BB Merah Putih qui fabriquera, distribuera et promouvra les smartphones de marque BlackBerry utilisant les logiciels et les applications du groupe technologique canadien. Marginalisé par Apple et Samsung dans la fabrication de smartphones, BlackBerry a pris depuis plusieurs trimestres un virage stratégique, donnant la priorité à ses activités dans les logiciels et les services permettant de gérer et de sécuriser les réseaux mobiles.

NIKE

Nike a vu son bénéfice net croitre de 6% au premier trimestre clos fin août à 1,25 milliard de dollars, soit 73 cents par action. Les ventes trimestrielles de l'équipementier sportif ont progressé de leur côté de 8% à 9,06 milliards. Les analystes interrogés par Zacks Investment Research anticipaient 56 cents et 8,85 milliards de dollars. En revanche, Nike a déçu avec son carnet de commandes : ce dernier s'élevait au 31 août à 12,3 milliards de dollars, en hausse de 5%. Le consensus donnait plutôt une croissance de 8%.

PIER 1 IMPORTS

Sous pression du fonds Alden, qui a indiqué la semaine dernière détenir 9,5% du capital, Pier 1 Imports a annoncé qu'il avait mis en place un dispositif destiné à empêcher que des actionnaires détiennent plus de 10% de son capital. Si cette situation devait advenir, les actionnaires inscrits au 7 octobre auraient la possibilité d'acquérir une partie d'une action à 17,50 dollars, ayant les mêmes droits de vote qu'une action ordinaire. Ainsi, le capital de Pier 1 Imports serait augmenté et la participation de 10% de l'assaillant serait diluée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant