Analyse AOF clôture Wall Street - Tirés par le rebond du pétrole, les marchés ont accéléré en fin de séance

le
0

(AOF) - Bien orientés dès le début de la séance mais plutôt timides, les marchés américains ont réussi à accélérer le rythme au cours de la journée. La tendance s'est affirmée alors que le pétrole parvenait à repasser bien au-dessus des 35 dollars, le WTI et le Brent évoluant au même prix. Les investisseurs ont aussi estimé que la moindre révision à la baisse de la croissance au troisième trimestre méritait d'être saluée avant une journée chargée en statistiques ce mercredi. Le Dow Jones a gagné 0,96% à 17 417,27 points et le S&P a progressé de 0,88% à 2 038,97 points.

La voiture autonome est à coup sûr le prochain horizon des firmes automobile. Elles pourraient y rencontrer des grands noms de la tech comme Apple ou Google à qui les observateurs prêtent des projets de développement de véhicules nouvelle génération. La question est maintenant de savoir comment vont se faire les alliances entre les constructeurs et les géants de l'internet. Un premier rapprochement serait en cours entre Ford et Alphabet (ex-Google) qui pourrait déboucher sur une annonce lors du CES de Las Vegas début janvier. Le titre Ford en a profité et a gagné 3,42% à 14,20 dollars.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, en novembre, les reventes de logements ont plongé de 11% après avoir reculé de 3,4% en octobre, à 4,76 millions de transactions en rythme annuel. Le consensus Reuters attendait une stabilité aux 5,36 millions du mois dernier.

Au troisième trimestre, le PIB américain a progressé de 2%, après +3,9% au deuxième trimestre selon des chiffres définitifs. En deuxième estimation, la croissance avait été annoncée à 2,1%. Le consensus Reuters était de 1,9%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CONAGRA FOODS

ConAgra Foods a fait état d'un résultat net de 154,9 millions d'euros, soit 37 cents par action en baisse de 24%, au deuxième trimestre. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action des activités poursuivies s'élève à 58 cents. Le consensus était de 59 cents. Le chiffre d'affaires du groupe alimentaire a baissé de son côté de 1,4% à 3,09 milliards de dollars, inférieur aux attentes de 3,39 milliards. Pour le troisième trimestre 2016, ConAgra Foods anticipe un bénéfice par action légèrement supérieur à celui du troisième trimestre 2015.

FORD

Ford a fait savoir qu'il avait déposé près de 6 000 nouvelles inventions dans le courant de l'année pour en retirer des brevets. La plupart de ces trouvailles concernent le développement de la voiture connectée et autonome, mais aussi les "wearables", le "eBike" ou encore la navigation. Le constructeur automobile précise que ce grand nombre de brevets est en hausse de 36% par rapport à 2014.

GENERAL ELECTRIC

General Electric a annoncé quatre nominations de directeurs qui prendront effet le 1er janvier 2016. Steven Hartman deviendra vice-président et chief technology officer-ingénierie et Power services de GE Power. Danielle Merfeld a été nommée vice-présidente du centre Niskayuna Technology et directrice technique des systèmes et technologies électriques. Tom Mitchell prend la vice-présidence de GE Healthcare. Uwem Ukpong rejoint le conglomérat comme PDG de Surface Product, filiale de GE Oil & Gas.

HOME DEPOT

Home Depot a fait savoir qu'il avait dépassé ses objectifs 2015 de réduction des émissions de carbone et de sa consommation d'énergie. Le distributeur spécialisé a fait état d'une baisse de 35% de ses émissions par rapport à 2008 pour un objectif initial de -20%. De même, Home Depot a baissé de 30% sa consommation d'énergie par rapport à 2004 ; l'objectif était une baisse de 20%. Le groupe s'est fixé deux nouveaux objectifs à l'horizon 2020 : baisser encore sa consommation de 20% par rapport à 2010 et produire 135 MW d'électricité d'origine renouvelable.

LOCKHEED MARTIN

Lockheed Martin s'est vu attribuer un contrat de 1,17 milliard de dollars par l'US Navy pour assurer la maintenance de 80 aéronefs F-35 répartis dans différentes armées dans le monde. Ce contrat prolonge un accord déjà en cours qui concerne 11 avions. Le planning de maintenance court jusqu'en décembre 2019.

NETAPP

NetApp a annoncé l'acquisition de SolidFire pour 870 millions de dollars en cash. La cible, fondée en 2010, est un fabricant de systèmes de stockage de données flash pour les data centers de nouvelle génération. Suite à la finalisation de la transaction, qui devrait intervenir au cours du quatrième trimestre de son exercice fiscal 2016, le PDG de SolidFire conduire la ligne de produits SolidFire au sein du groupe NetApp.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant