Analyse AOF clôture Wall Street - Séance atone à Wall Street, le pétrole revient en première ligne

le
0

(AOF) - Les marchés américains ont enchaîné une nouvelle séance sans grand relief, clôturant tout proches de l'équilibre. En séance toutefois, l'indice élargi S&P500 et l'indice technologique Nasdaq ont inscrit de nouveaux records. Faute d'indicateurs macroéconomiques significatifs et tandis que la saison des publications trimestrielles arrive à son terme, les investisseurs réagissent de plus en plus à l'évolution des cours du pétrole. Ce dernier a hésité toute la journée sur la voie à suivre, pesant sur la tendance. Le Dow Jones a gagné 0,02% à 18 533,05 pts et le S&P500 0,04% à 2 181,74 pts.

Gap (-6,28% à 24,01 dollars) n'a donc pas réussi à transformer l'essai. Après avoir renoué avec la croissance de ses ventes en juin, après plus de douze mois consécutifs de repli, l'enseigne de prêt-à-porter est retombé dans ses travers en juillet. Sur cette période, les ventes de Gap sont ressorties à 1,10 milliard de dollars, en repli de 1,8% sur un an. Sur cette période, les ventes à magasins comparables, indicateur-clé dans la distribution, ont reculé de 4% alors que le marché anticipait une baisse de 1% seulement.

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes ont progressé de 0,3% en juin après avoir augmenté de 0,1% en mai. Le consensus Briefing donnait une hausse de 0,2% des stocks.

La productivité américaine a baissé de 0,5% au deuxième trimestre, selon une première estimation, prolongeant la tendance des trois premiers mois de l'année pendant lesquels elle a baissé de 0,6%. Le consensus Reuters était de +0,4%. Les coûts du travail ont, de leur côté, augmenté de 2% au deuxième trimestre, après avoir augmenté de 4,5% au premier. Les économistes anticipaient +1,8%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CHARTER COMMUNICATIONS

Charter Communications a publié des résultats trimestriels qui intègrent pour la première fois les performances des sociétés Time Warner Cable et Bright House dont l'acquisition a été finalisée au cours du premier semestre. En pro forma, c'est-à-dire que les chiffres sont données comme si ces entreprises avaient été consolidées en début de trimestre, Charter Communications a enregistré un bénéfice net de 280 millions de dollars au deuxième trimestre, soit 99 cents par action, contre 107 millions un an plus tôt.

GAP

Malgré l'espoir apparu en juin, Gap a renoué avec ses démons en juillet, enregistrant une nouvelle baisse de ses ventes. Ses dernières sont ressorties à 1,10 milliard de dollars, en repli de 1,8% sur un an. Sur cette période, les ventes à magasins comparables, indicateur-clé dans la distribution, ont reculé de 4%. Sur l'ensemble du deuxième trimestre, clos fin juillet, le chiffre d'affaires de Gap a baissé de 1,3% à 3,85 milliards et de 2% à magasins comparables. Cependant, les analystes de FactSet étaient plus pessimistes puisqu'ils anticipaient 3,77 milliards de dollars de ventes.

HONEYWELL

Le groupe industriel diversifié Honeywell négocierait le rachat de JDA Software Group pour une valeur d'entreprise de 3 milliards de dollars, affirme Reuters qui cite des personnes proches du dossier. L'éditeur de logiciels destinés à gérer les approvisionnements est la propriété de la société de capital investissement New Mountain Capital LLC. Les discussions ne sont cependant pas sûres d'aboutir.

NEWS CORP.

News Corp. a renoué avec les bénéfices au quatrième trimestre clos fin juin mais dans des proportions moindres que prévu. Le groupe de médias a ainsi enregistré un bénéfice net de 90 millions de dollars sur cette période, après une perte nette de 378 millions un an plus tôt, soit 15 cents. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe de médias ressort à 10 cents alors que les analystes de Zacks Investment Research l'attendaient à 12 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de News Corp. s'est élevé de son côté à 2,22 milliards de dollars pour un consensus de 2,04 milliards.

VALEANT

Si le groupe pharmaceutique canadien coté à Wall Street, Valeant, a dévoilé des résultats plus faibles que prévu, il a confirmé ses objectifs annuels, rassurant ainsi les investisseurs. Il prévoit un bénéfice ajusté compris entre 6,60 dollars et 7 dollars par action avec un chiffre d'affaires situé entre 9,9 et 10,1 milliards de dollars. Au deuxième trimestre, Valeant a essuyé une perte nette, part du groupe, de 302,3 millions de dollars représentant 88 cents par action, contre une perte de 53 millions de dollars ou 15 cents par action, un an plus tôt.

WALT DISNEY

The Walt Disney Company publiera ce soir après la clôture ses résultats du troisième trimestre. Les analystes de FactSet anticipent un bénéfice par action de 1,61 dollar par action et un chiffre d'affaires de 14,15 milliards. Le groupe devrait avoir bénéficié sur cette période des succès en salles de films qu'il a produits comme Le livre de la jungle, Captain America : Civil War ou encore Le monde de Dory.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant